Vendredi 22 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Déchets à Rome: « Il faut affronter le problème », selon des citoyens!

Par Léonard Saint-Arnaud | Publié le 21/02/2019 à 11:24 | Mis à jour le 21/02/2019 à 11:41
Photo : Illustration Noé Trémon
Illustration modifier a nouveau

Dans un contexte où Rome a une difficulté chronique avec la collecte des déchets, l'association Tutti per Roma.  Roma per tutti a organisé hier dans le quartier Garbatella une rencontre citoyenne pour discuter de la question, à laquelle la mairesse Virginia Raggi a été invitée, mais où elle ne s'est pas présentée.

« Nous avons invité la mairesse mais elle n'est pas venue » , a déploré Martina Cardelli, l'une des cinq organisatrices de l'événement qui avait lieu en après-midi et en soirée au Teatro Ambra qui était rempli à pleine capacité pour l'occasion. 

Les cinq pionnières du mouvement avaient organisé en octobre dernier la grande mobilisation #Romadicebasta pour dénoncer l'inaction de l'administration municipale en matière de gestion des déchets, gestion des transports publics et des espaces verts.

« Ils (les membres de l'administration municipale) nous regardent du coin de l'oeil mais ils ne dialoguent pas avec nous», a ajouté madame Cardelli qui soutient que la «  situation qui s'est toujours dégradée depuis les deux dernières années s'est révélée désespérante surtout en décembre avec l'incendie du TMB (dépotoir) de la via Salaria».

Plusieurs personnes ont défilé au micro, notamment, Giovanni Capelli professeur à l'Université de Cassino.

Et la suite?

Martina Cardelli et son organisation ne s'arrêteront pas maintenant. Elles veulent continuer la lutte si rien ne change.  Si la situation continue de s'aggraver, Tutti per Roma. Roma per Tutti n'exclut pas d'organiser un autre grand rassemblement comme celui qui avait réuni des centaines de personnes le 27 octobre dernier à Piazza del Campidoglio.

Elle veut également que les citoyens prendre les choses en main car « nous ne pouvons plus attendre que l'administration prenne les décisions pour nous », a ajouté la leader. 

Madame Cardelli croit qu'il faut  trouver des solutions pour le futur.  « Nous devons surmonter la peur et trouver des solutions concrètes!» car la population ne peut plus se cacher. « Il faut affronter le problème », a-t-elle conclue.

Nous vous recommandons

9ca36477-bfd4-4edd-988e-58fecb96d165

Léonard Saint-Arnaud

Étudiant au Lycée Chateaubriand de Rome, Léonard est passionné par le sport et le journalisme.
0 Commentaire (s)Réagir