Samedi 8 août 2020

Covid-19 : vers une sortie progressive du confinement ?

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 06/04/2020 à 16:54 | Mis à jour le 06/04/2020 à 16:59
coronavirus rome italie

Le week-end dernier, pour la première fois depuis de longues semaines, le nombre de morts a diminué (525 décès ont été enregistrés dimanche 5 avril), tout comme la quantité de malades dans les hôpitaux.

Ainsi, le gouvernement italien commence à songer à la phase 2 de la pandémie, à savoir le déconfinement. Pour le moment, aucune décision officielle ne se laisse entendre, néanmoins, on parle d’un allégement des mesures autour du 10 mai. Attention tout de même, les autorités appellent à la vigilance et bon sens de chacun, craignant un fort relâchement lors du week-end de Pâques.

 

La phase 2, vivre avec le virus  

Le ministre de la santé, Roberto Speranza, a affirmé dans les journaux Il Corriere della Sera et La Repubblica que « L’urgence n’est pas finie. Le danger n’a pas disparu. Nous avons encore quelques mois difficiles devant nous, ne gâchons pas les sacrifices consentis ». Angelo Borrelli, le chef de la protection civile, a quant à lui indiqué que l’Italie serait toujours en période de confinement le 1er mai, avant d’annoncer la date du 16 mai comme début possible de la phase 2.

 

Cinq points stratégiques ont alors été énumérés pour sortir graduellement de la pandémie :

Mais la « phase 2 » est à l’étude. Le ministre de la Santé Roberto Speranza a annoncé dimanche 5 avril, un « plan sanitaire en cinq points » pour une reprise graduelle afin de « sortir avec le plus grand soin » de l’urgence coronavirus :

Masques recommandés et distanciation sociale requise : La distanciation sociale sera rendue obligatoire dans les différents lieux de vie et de travail. Le gouvernement annonce d’ailleurs que les bars, restaurants et salles de sport seront les derniers à ouvrir à nouveau leurs portes.

Renforcement des « réseaux sanitaires locaux » : chaque malade pourra ainsi être identifié et pris en charge le plus rapidement possible.

Structures hospitalières pour le Covid-19 : les structures hospitalières dédiées aux patients atteints du Covid-19 seront renforcées pour permettre aux autres hôpitaux de se recentrer sur les maladies habituelles.

Des tests : des tests seront effectués pour identifier les malades et les porteurs sains, pour permettre d’avoir une meilleure visibilité au sujet de la contagion.  

Une application sur smartphone : sur le modèle sud-coréen, une application sera mise en place sur smartphone pour cartographier les déplacements des malades reconnus et permettre de surveiller à domicile leur fréquence cardiaque et leur taux d’oxygène dans le sang.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

BeyondRoma: créateur d’émotions

Créée il y a trois ans, la société de Cécile Beyondas Garmier, BeyondRoma (Beyond Travel, Events & Consulting, basée en Suisse), connaît un essor phénoménal depuis son ouverture.