Mercredi 27 octobre 2021
TEST: 2283

Le coronavirus : Quid de la situation à Rome ?

Par Théo Rizzo | Publié le 04/03/2020 à 22:06 | Mis à jour le 06/03/2020 à 14:27
Coronavirus Rome

Ce lundi 02 mars, l’institut Spallanzani à Rome a détecté un cas de COVID-19 dans la capitale italienne. Il s’agirait d’un policier qui aurait été en lien direct avec une personne habitant en Lombardie. Déjà victime collatérale du virus d’un point de vue touristique, Rome et son personnel médical va désormais devoir s’attarder sur ce policier, sous peine de voir le virus se propager dans la ville. Pas la peine de sombrer dans la psychose néanmoins, le COVID-19 est soigné dans 95% des cas et de multiples opérations visant à sécuriser la ville sont mises en œuvre.

 

L’apparition du COVID-19, un véritable fléau pour Rome

La psychose liée au nouveau coronavirus a d’énormes répercussions sur le tourisme à Rome. De fait, les annulations de vols et de chambres d’hôtel ne cessent d’affluer et la capitale italienne est la première victime de ce vent de panique. À tel point qu’elle enregistre jusqu’à 90% d’annulation pour le mois de mars et ce phénomène pourrait se poursuivre jusqu’en juin prochain. Catastrophique pour une ville qui s’enrichit notamment par son tourisme de masse.

Un fléau aux conséquences désastreuses qui touche un large panel de domaines liés au tourisme comme le déclare la responsable d’une agence de voyages à Rome : « Beaucoup de gens annulent leur voyage pas par choix, mais uniquement parce qu’ils sont susceptibles d’être mis en quarantaine à leur retour au pays. Pour le mois de mars, nous avons eu 90% d’annulation. Pour les prochains mois, nos clients attendent de voir ce qu’il se passe. Il y a une certaine incompréhension par rapport à certaines annulations. Il faut savoir que les services sanitaires sont très compétents en Italie et c’est d’ailleurs le premier à bénéficier d’hôpitaux compétents et a soigné des personnes étrangères. » Avant de conclure : « Pour le secteur du tourisme, le COVID-19 est un drame ! C’est très grave, car c’est juste avant la haute saison, c’est un coup dur, mais aucun virus ne dure pendant des années. »

 

Une mise en quarantaine pour certains élèves du lycée Chateaubriand

Au lycée français Chateaubriand à Rome, une quarantaine a été mise en œuvre pour les étudiants revenant de Lombardie et de Vénétie. L’école, qui est fermée depuis le 24 février devait à l’origine rouvrir ses portes ce lundi 07 mars.

Une situation délicate qui ne faisaient pas l’unanimité. Questionné par nos soins, un parent d’élève s’exprime sur la situation : « Je ne comprends pas la raison de cette décision. Je pense que l’idéal serait de reporter la rentrée scolaire d’une semaine pour tous les élèves et pas seulement ceux qui reviennent de Lombardie et du Veneto. De plus, certains élèves reviennent également de France, là où le coronavirus est également présent. Par conséquent, je pense qu’il serait mieux de reporter la rentrée scolaire. »

Un souhait qui a été exaucé ce mercredi 04 mars par le gouvernement italien. Durant ces dernières heures, le ministre de l’Éducation du pays a statué sur la décision de fermer toutes les écoles du pays pendant les deux prochaines semaines.

 

Les manifestations sportives à huis clos

Après le report de plusieurs matchs de Serie A (le championnat de football italien) ces dernières semaines, le gouvernement a finalement décidé de suspendre l’accès du stade aux supporters. Tous les matchs italiens se joueront donc à huis clos. Une décision qui sera effective jusqu’au 03 avril prochain.

sport

 

 

 

 

 

Capture d’écran, le 2020-02-20 à 09.39.30

Théo Rizzo

Étudiant belge en Erasmus à Rome, Theo Rizzo bénéficie déjà de plusieurs expériences dans le monde journalistique.
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Pieux Etablissements de la France à Rome et à Lorette jeu 05/03/2020 - 09:33

Le "Petit Journal" est en retard sur l'actualité ! Contrairement à ce qu'affirme ce billet en date du 4 mars, l'église St-Louis-des-Français a réouvert ses portes au public depuis hier matin, comme il était possible de le savoir depuis ce communiqué, publié sur le site de l'Ambassade et affiché sur les portes de l'église, en date du 2 mars (lundi !) : https://va.ambafrance.org/Reouverture-de-l-Eglise-Saint-Louis-des-Francais "Réouverture de l’Eglise Saint-Louis-des-Français (02/03/2020) Tout risque d’éventuelle contamination de la part d’un prêtre de l’église Saint-Louis-des-Français vient d’être écarté par les Services du Département de Prévention Régional ASL Roma 1. Conformément aux préconisations, les mesures conservatoires vis-à-vis des prêtres de la communauté ont été levées. L’église Saint-Louis-des-Français sera ouverte au public à partir de mercredi prochain." Merci donc au "Petit Journal" de bien vouloir rectifier ce qui doit l'être.

Répondre
Commentaire avatar

Rome ven 06/03/2020 - 14:29

C'est rectifié, avec toutes nos excuses.

Répondre
Commentaire avatar

DOMINIQUE ALHERITIERE jeu 05/03/2020 - 09:03

Hystérie collective bien plus dangereuse que le corona virus !

Répondre

Actualités

Anja, Chilowé, Toit de Paris : trois jeunes entreprises françaises engagées

Ils sont jeunes, curieux et avides de se réaliser en créant en donnant du sens, Alexandra Thiltgès, Ferdinand Martinet et Constance Fichet-Schulz se racontent et présentent leur concept made in France

Communauté

EDUCATION

Yankuba Darboe, une épopée inspirante !

Cherchant à fuir un avenir misérable, le jeune Yankuba est à peine majeur lorsqu’il décide de rejoindre la Libye, d’où il compte embarquer sur un bateau qui le mènera en Europe.

Que faire à Rome ?

IDÉES WEEK-END

Petite escapade à Sermoneta

Entre la Riviera de Sant’Agostino à Gaeta, les cités balnéaires de Formia, Sabaudia et Terracina, ou encore les jardins de Ninfa, on peut dire que la  Province de Latina ne manque pas de trésors.

Vivre à Rome

Religion

Jean Castex rend visite au Pape !

Lundi 18 octobre, le Premier ministre s’est déplacé au Vatican afin de célébrer l’anniversaire des cent ans du rétablissement des relations diplomatiques entre la France et l’État pontifical.