Vendredi 3 décembre 2021
TEST: 2283

Vers un « Patriot Act » européen ?

Par Luca DEREEP | Publié le 05/11/2020 à 19:21 | Mis à jour le 05/11/2020 à 19:28
Luigi Di Maio Rome Patriot Act

C’est Luigi Di Maio qui, au lendemain des attaques terroristes qui ont touché Vienne, a proposé la mise en place d’un « Patriot Act » à l’échelle européenne. Alors que le chef de la diplomatie italienne s’inspire d’une loi antiterroriste américaine jugée « liberticide » par de nombreuses ONG et associations, Le Petit Journal revient sur ce qu’est le « Patriot Act » américain et sur les propos tenus par Luigi Di Maio sur les réseaux sociaux.

 

Le « Patriot Act » est le nom de la loi antiterroriste adoptée aux États-Unis par l’administration Bush après les attentats du 11 Septembre 2001, qui ont traumatisé le pays. Il restreint un certain nombre de libertés fondamentales et permet aux agences de renseignement une plus grande marge de manœuvres sur les enquêtes anti-terroristes. Dès lors, les agences gouvernementales américaines comme le FBI, la CIA, la NSA ou encore l’armée ont vu leurs pouvoirs de surveillance renforcés.

 

C’est dans un post Facebook, le 3 Novembre 2020, que Luigi Di Maio a suggéré la mise en place d’un « Patriot Act », il écrit : "Il s'agit de prendre des mesures qui pourraient prévenir des tragédies comme celles de Vienne et de Nice" où trois personnes ont été tuées le 29 Octobre.

 

luigi di maio patriot act Rome

 

« Il s'agit de commencer à penser à quelque chose de plus grand et qui concernerait toute l'UE : un Patriot Act sur le modèle américain par exemple, car aujourd'hui nous sommes tous des enfants du même peuple européen {…} La sûreté d'un État est la sûreté de tous les autres. J'en parlerai dans les prochains jours avec mes homologues. Restons unis contre toute forme de terrorisme et de fanatisme »

 

Alors que la France est frappée de plein fouet par le terrorisme islamiste et que l’Autriche a subi une attaque en plein cœur de sa capitale Vienne, il ne reste maintenant plus qu’à savoir si les autres pays européens seraient favorables à l’adoption d’un « Patriot Act » européen ou du moins à des politiques communes en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme.

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s) Réagir