Vendredi 14 mai 2021

Un officier de la marine italienne arrêté pour espionnage

Par Juliette Haudidier | Publié le 06/04/2021 à 07:00 | Mis à jour le 06/04/2021 à 07:00
espionnage italie

Le militaire a été arrêté par les services secrets italiens, mardi 30 mars 2020, alors qu’il remettait des documents classés « secret-défense » à un homologue russe.

 

Le contre-espionnage italien et l’état-major de la défense se sont associés pour mener à bien cette intervention qui visait un capitaine de frégate. En effet, l’homme occupait un poste prestigieux au sein de l’armée et avait accès à de nombreuses informations classifiées.  Un officier russe accrédité auprès de l’ambassade de la Fédération russe a également été arrêté. Ils sont tous les deux accusés de graves délits concernant l’espionnage et la sécurité de l’État. L’opération a eu lieu lors d’une réunion clandestine fixée entre les deux hommes. Ils ont été surpris en flagrant délit après cessation de documents et remise d’une somme d’argent. L’échange se serait produit sur un parking de la capitale et les documents remis concerneraient à la fois l’Italie mais aussi l’OTAN, selon l’agence de presse italienne AGI.

 

Depuis, le marin italien ait été mis en détention provisoire, cependant le cas de l’officier russe est encore en cours d’examen en raison de son statut diplomatique. 

Suite à cette opération, l’ambassadeur russe a immédiatement été convoqué au ministère des Affaires étrangères. Dans un communiqué officiel, l’ambassade russe déclare :

 

 « Pour le moment, il n’est pas opportun de commenter ce qui s’est produit. Dans tous les cas, nous espérons que ce qui s’est produit n’aura pas de conséquence sur les relations bilatérales entre la Russie et l’Italie ».

 

Néanmoins, cette affaire pourrait assombrir l’avenir diplomatique des deux pays. En effet, cette arrestation s’inscrit dans un contexte déjà tendu depuis l’affaire Navalny en août 2020. De plus, le Kremlin reproche à l’Union européenne d’adopter une position conflictuelle tandis que l’UE l’accuse de vouloir dégrader ses relations.

Le Royaume-Uni a d’ores et déjà apporté son soutien à l’Italie. Pour rappel, en mars 2018 un ancien agent double Sergueï Skripal et sa fille avaient été empoisonnés sur le sol britannique.

Juliette Haudidier

Juliette Haudidier

Juliette est étudiante en 3ème année à Sciences Po Paris et effectue un stage de 4 mois au Petit Journal de Rome.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

Télévision

« Un Samouraï au Vatican », le nouveau documentaire historique d’Arte

En septembre 1613, tandis que l’évangélisation du Japon bat son plein, la première ambassade de l’histoire nipponne traverse les océans, à la rencontre du roi Philippe III d’Espagne et du pape Paul V.