Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

A Rome, la Voile de Calatrava sera terminée

construction d'architecture de Calatravaconstruction d'architecture de Calatrava
Écrit par Lepetitjournal Rome
Publié le 13 mars 2022, mis à jour le 13 mars 2022

Les travaux de la Cité du sport, qui devait voir le jour lors des championnats du monde de natation en 2009, iront finalement à leur terme. Elle « sera utilisée pour le Jubilé » dès 2025, a annoncé Roberto Gualtieri, le maire romain.

 

C’est Walter Veltroni, ancien maire de Rome, qui avait lancé le projet en 2005. Rome se prépare alors à accueillir les Championnats du Monde de Natation dans quatre ans, et les pouvoirs publics souhaitent remplacer la piscine nationale d’un Foro Italico vieillissant. La Cité du sport est imaginée par l’architecte-star Santiago Calatrava. L’espagnol, concepteur de nombreux ponts, gares, opéras ou encore complexes sportifs et qui a donné son nom à la « Voile », prévoie de construire deux enceintes sportives (une réservée à la natation, l’autre au volley-ball et basket-ball).

Une infrastructure jamais terminée

Les travaux débutent, mais très vite les coûts initiaux (60 millions d’euros) explosent et les retards de construction s’accumulent. Malgré leurs efforts, les pouvoirs publics doivent se résoudre à remplacer la Cité du sport, qui ne sera pas prête à temps, par le Foro Italico. En 2009, quatre ans après le début des travaux, le projet s’arrête faute de moyens, alors que les dépenses excèdent les 240 millions d’euros (4 fois le coût initial prévu).

Des pouvoirs publics à nouveau investis

Aucun projet de reprise satisfaisant du site n’avait été formulé depuis. Mais les pouvoirs publics semblent aujourd’hui décidés à arrêter cet immense gâchis. Dans le budget 2020, 325 millions ont été alloués pour achever les travaux de la « Voile ». Le conflit sur les contours de l’enceinte entre l’Université Tor Vergata et le constructeur Vianini Lavori résolu, ce dernier devra donc transformer le squelette actuel en site capable d’accueillir les événements importants de la Capitale. Toutefois, il ne figure pas dans les 300 projets en 180 jours lancés par Gualtieri. En effet, son échéance a été fixée à 2025, date du Jubilé. La voile de Calatrava pourrait ainsi héberger l’événement, avant d’accueillir l’Exposition Universelle 2030 si la candidature romaine est retenue.

Clément Lefebvre

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024