Dimanche 25 octobre 2020

Référendum constitutionnel italien : le OUI l’emporte

Par Luca DEREEP | Publié le 25/09/2020 à 10:07 | Mis à jour le 25/09/2020 à 10:26
Référendum constitutionnel italien

L’Italie a tranché : le « OUI » l’a emporté à près de 69% lors du vote du 20 et 21 Septembre. Le nombre de députés et de sénateurs passera donc de 945 à 600 parlementaires. Le Petit Journal vous explique pourquoi ce résultat est une victoire pour le Mouvement 5 Étoiles.

Comme l’avait promis le Mouvement 5 étoiles lors des élections, le nombre de parlementaires sera fortement réduit lors de la prochaine législature. D’après la formation anti-système qui gouverne désormais avec le Parti démocrate, la réforme représenterait une économie de 500 millions d’euros par législature.

Deuxième Parlement le plus fourni en nombre de parlementaires avec 945 parlementaires, devant celui du Royaume-Uni (1400) et devant la France (925), cette révision constitutionnelle risque de bousculer le paysage politique italien.

Le vote sur la révision constitutionnelle était organisé en même temps que les élections régionales, risquant alors d’encourager un vote « sanction » contre le gouvernement de Giuseppe Conte : le triomphe du « OUI » constitue une victoire pour le Mouvement 5 Étoiles, d’autant plus que la participation fut de 54%. La participation a été inhabituellement élevée en sachant que les élections régionales ne concernaient pas toute l’Italie. Cette victoire reste néanmoins atténuée par les mauvais résultats obtenus par la formation anti-système lors des élections régionales.

Nous vous recommandons

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Coronavirus

Nouveau décret : les demandes et exigences du gouvernement

Enseignement au lycée à distance ; bars et restaurants fermés à 18 heures ; cinémas, théâtres, salles de sport et piscines fermés. Voici un aperçu des mesures mises en place dans le nouveau décret.