TEST: 2283

Les étudiants transgenres choisissent leur prénom au lycée artistique

Par Fiona Lebert | Publié le 17/03/2021 à 08:22 | Mis à jour le 17/03/2021 à 08:24
lycée artistique Rome

Le lycée artistique de Rome, via Ripetta, permet désormais aux étudiants transgenres d’indiquer, au sein de l’administration de l’école, le prénom choisi pour leur transition et non celui inscrit à l’état civil.

 

Cette décision s’accompagne de celle d’indiquer également le sexe de transition sur les documents scolaires officiels, tels que le registre électronique ou les carnets d’absences. L’école estime faire un choix de civilité, de bon sens et de respect. Elle est une des quatre écoles secondaires italiennes à reconnaître les noms et sexes des transitions de genre.

Pour ce faire, le conseil de l’école a adopté la « Carrière Alias ». Il s’agit d’un protocole signé par les étudiants, les professeurs et le directeur de l’école, qui permet aux filles et garçons âgés de 14 à 18 ans de s’identifier dans le genre de leur choix, jusqu’à la rectification officielle.

Les associations invitent toutes les autres écoles à employer la « Carrière Alias », afin que les élèves se sentent libres de s’exprimer, d’être reconnus pour leurs identités choisies, encouragés dans leurs transitions, dans leur vie quotidienne et ainsi principalement à l’école. Elles soulignent aussi à quel point c’est important pour protéger des abandons scolaires et préserver la santé mentale. C’est le cas du Cercle de Culture Homosexuelle Mario Mieli, qui revendique l’adoption de la « Carrière Alias » par toutes les écoles italiennes, pour garantir un environnement scolaire serein, inclusif, qui protège l’intimité et favorise les relations interpersonnelles dans le respect mutuel.

Ainsi, il s’agit d’une petite révolution qui a eu lieu dans l’école située au cœur de Rome, tant cela est rare en Italie. Elle permet de rappeler le poids de l’école et de l’éducation dans les progrès sociaux.

Fiona

Fiona Lebert

Fiona est en troisième année à Sciences Po Paris, elle effectue un stage de 4 mois au Petit Journal de Rome.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale