Jeudi 29 octobre 2020

Le Louise Michel à Palerme

Par Simon Deniaud | Publié le 09/09/2020 à 09:16 | Mis à jour le 09/09/2020 à 09:25
Banksy Louise Michel Italie Rome

Aujourd’hui encore les temps de paix restent propres aux tragédies humaines. Il y a un siècle, les traités promus par la SDN entérinait les heurts d’une guerre mondiale qui avait chahuté l’Europe. Le nouveau tracé des frontières et les affres de la famine portaient alors sur les chemins des millions de gens.

Cent ans après, de nombreux réfugiés affluent encore sur les routes, cette fois maritimes, qui traversent la Méditerranée, pour des raisons contextuelles différentes, mais que l’on peut toujours qualifier d’analogue.

A travers ce triste exemple des causes de souffrances humaines qui se trouvent partout sous nos yeux, l’attention est attiré pas un nouveau pavillon noir qui sillonne la Méditerranée. Alors que le traitement de la crise agite les frontières maritime du sud des pays d’Europe, l’Italie reprochait encore il y a peu aux autres pays européens le manque d’aide et le besoin de partager les responsabilités des nouveaux arrivants sur les sols des divers pays de l’UE. Le président de la région Sicile s’est lui-même récrié au cours de l’été, réclamant la même chose de la part de Rome et du reste de l’Italie.

Dernier évènement en date, l’arrivée à Palerme du Louise Michel et de ses 350 passagers. Ce bateau réunit à peu près toutes les nuances des fuseaux contestataires qui relaient l’indécision étatique des pouvoirs européens. Le Louise Michel (dont le commandement est assuré par Pia Klemp) est un bateau affrété par un célèbre britannique, un mystérieux artiste urbain qui s’est déjà prononcé contre la construction du mur entre Israël et la Palestine. Banksy, image d’aujourd’hui (exposé d’ailleurs à Rome) et Louise Michel, image française qui anime encore les mémoires de la commune de Paris. Ainsi sur le bateau, seules les femmes ont le droit de prendre la parole officiellement au nom de l’équipage.

 

Banksy : graffiti sur le mur entre Israël et la Palestine
Banksy : graffiti sur le mur entre Israël et la Palestine

 

Que l’on soutienne ou non ces initiatives en Méditerranée, force est de reconnaître deux choses : les combats sociaux sont aujourd’hui bien souvent mêlés et médiatisés comme tels, et l’on n’a toujours pas trouvé d’alternative en Méditerranée pour secourir les migrants. 

IMG_3486

Simon Deniaud

Spécialisé en Histoire antique, passionné de voyages et découvertes, Simon s’est installé à Rome par amour de la capitale italienne.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.