Agrandissement du MAXXI : l’architecte français Benoît Jallon en tête du concours

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 09/06/2022 à 21:00 | Mis à jour le 09/06/2022 à 21:05
Photo : Entrée du musée MAXXI de Rome, réalisé par l’architecte Zaha Hadid entre 1998 et 2009. Wikimedia Commons, Auteur : Archeologo.
entrée du musée MAXXI

Le projet guidé par Benoît Jallon, cofondateur du studio d’architecture franco-italien LAN, domine le classement provisoire du concours organisé en vue de l’agrandissement du MAXXI.

 

Approuvé en février 2022 par la Ministère des Biens Culturels italien, le plan de réhabilitation des lieux de l’art et de la culture a offert à la jeune Fondation MAXXI l’occasion de poursuivre son développement. Inauguré il y douze ans à peine, le Musée national des Arts du XXIe siècle en a profité pour solliciter l’ingéniosité d’architectes du monde entier dans le cadre d’un concours prestigieux, dont les finalistes ont été désignés ce mardi 7 juin. C’est la formation dirigée par le français Benoît Jallon, cofondateur de l’agence franco-italienne Local Architecture Network (LAN), qui a décroché la première place : sa vision architecturale a été retenue comme la plus compatible avec le projet d’agrandissement du « Grande MAXXI ».


Le « Grande MAXXI » : un projet ambitieux et exigeant

Dans le cadre de son projet d’agrandissement, la fondation désire se pourvoir d’un nouveau pôle de recherche multifonctionnel, qui portera le nom de MAXXI HUB, et d’un nouveau système vert public, le MAXXI GREEN. Véritable clairière en attente de régénération, l’espace qui leur sera alloué se situe au nord du complexe imaginé par la célèbre architecte Zaha Hadid, à l’aube des années 2000. L’enveloppe de 15 millions d’euros que le musée s’est vu attribuer par le ministère pour concrétiser ses ambitions laisse imaginer l’ampleur des travaux – il s’agit d’ailleurs de la deuxième plus importante dotation après celle qui servira à rénover le Palais Royal de Naples.

 

planimétrie
Planimétrie du projet « Grande MAXXI »


Le pari gagnant de l’architecte français Benoît Jallon  

Parmi plus d’une centaine de groupes d’architectes du monde entier, celui qui s’est classé en tête est dirigé par l’architecte français Benoît Jallon. Diplômé de l’École d’Architecture de Paris-La Villette en 2001, il est aujourd’hui associé à l’architecte italien Umberto Napolitano, avec qui il a fondé l’agence Local Architecture Network (LAN) l’année suivante. Ensemble, ils ont défini une vision de l’architecture fondée sur l’étude des questions sociales, urbaines, écologiques, et fonctionnelles propres aux différents territoires.
Giovanna Melandri, ancienne ministre de la culture italienne et actuelle directrice du MAXXI, explique justement que la force de la proposition de la formation franco-italienne réside dans « la relation avec le contexte urbain, la présence d'un jardin sur le toit, généreux et accessible, et en même temps d'une forte valeur architecturale ». L’agencement, qui devrait fonctionner comme une galerie d’art en plein air, a été décrite par le jury comme « une sorte d'ordre vert géant qui domine et caractérise le bâtiment, même de très loin ».

Un événement se tiendra au MAXXI, le mardi 14 juin, pour présenter les quatre autres lauréats du concours, à savoir Gino Baldi (Italie), Olav Resell (Norvège), Arquivio Architects (Espagne) et Galar-Velaz-Gil (Espagne). Une fois les résultats officialisés en juillet, les travaux devraient commencer en 2023 et s’achever, idéalement, trois ans plus tard.

Luz Escoubes

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale