TEST: 2283

Quadriennale de Rome : le programme 2022-2024 annoncé

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 10/03/2022 à 15:22 | Mis à jour le 10/03/2022 à 15:27
quadriennale rome

La Quadriennale de Rome, l’un des acteurs majeurs de l’art contemporain en Italie, a présenté sa programmation pour les trois années à venir, entre expositions, concours, archives en ligne et un focus sur l’art émergent. Cela, en attendant la grande exposition organisée tous les quatre ans par la fondation.


La Quadriennale de Rome, institution romaine vouée à l’art contemporain, et fondée il y a 95 ans, a présenté à travers Gian Maria Tosatti, nouveau directeur artistique de la fondation, son vaste programme 2022-2024, définissant une ligne directrice d’ici la grande exposition attendue en 2025.

Favoriser l’émergence d’artistes et s’ouvrir au public

La double ambition de la fondation est résumée par Tosatti : « D’un côté nous voulons aider l’art italien à se définir, et de l’autre permettre au public de déchiffrer le travail des artistes ».
La programmation, à laquelle 1,5 million d’euros seront consacrés, répond à ces objectifs.
Le projet « Panorama » permettra de mettre en valeur des artistes italiens émergents. Il consiste en une visite critique d’atelier d’artiste chaque jour pendant un an, accessible et mis à jour quotidiennement sur le site de la fondation. Cette volonté d’ouverture du monde de l’art aux jeunes artistes est confirmée par le projet « Porta aperta », qui permet aux artistes de moins de 35 ans de proposer leurs propres projets d’exposition.
Dans l’attente de la grande exposition de 2025, la Fondation mettra au premier plan l’art numérique, en organisant plusieurs expositions ciblées sur trois œuvres, ainsi qu’un festival en septembre 2022 autour de la question de l’utilité de l’art et de la culture.

Libre accès à la connaissance et soutien à la recherche

Une revue trimestrielle, les « Quaderni d’arte italiana », sera par ailleurs publiée à partir de mars en italien et en anglais. Ses articles, analysant l’art contemporain italien, seront accessibles gratuitement sur le site de la Quadriennale.
La Quadriennale possède également un fonds important d’archives, l’ArBiQ, dont la plateforme digitale a été refondée, donnant accès en ligne gratuitement à de nombreux documents sur l’art italien du XXème et XXIème siècles.

L’affirmation d’une identité nouvelle pour la fondation

Le président de la fondation Umberto Croppi et Gian Maria Tosatti ont ainsi réaffirmé l’identité de la Quadriennale comme centre scientifique de recherche des arts visuels italiens des XXème et XXIème siècles, la définissant comme « un cerveau réfléchissant sur ce qu’est l’art italien ».
La fondation romaine entend ainsi peser davantage sur la scène internationale de l’art contemporain et de la recherche, tout en réfutant l’idée selon laquelle ces sujets seraient réservés à une élite fortunée.

Eléné Pluvinage

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale