Italie : Où est-il possible d’aller sans passe sanitaire

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 23/01/2022 à 20:45 | Mis à jour le 23/01/2022 à 20:51
Photo : David Pupaza on Unsplash
place de milan avec des taxis blanc à milan

Dans un nouveau décret signé vendredi dernier, le gouvernement italien a précisé les lieux où il sera possible de se rendre sans avoir à présenter son passe sanitaire, simple ou renforcé, à partir du 1er février.


Le gouvernement italien a été appelé à préciser les lieux accessibles aux personnes non vaccinées, et où il est donc possible de se rendre sans avoir à présenter son pass sanitaire, qu’il soit simple (accessible après un test Covid négatif) ou renforcé (obtenu à l’issue d’un cycle complet de vaccination anti-Covid). Le dernier décret entré en vigueur le 7 janvier, énonçait en effet de manière générale l’obligation d’un test antigénique ou moléculaire négatif, pour se rendre dans les magasins et dans les bureaux ouverts au public.

Le nouveau décret signé vendredi dernier dresse simplement une liste de quelques lieux et activités essentielles, accessibles sans condition de certification, et valable du 1er février au 31 mars 2022, soit à la date de fin de l’état d’urgence.
La liste est brève : les supermarchés et magasins alimentaires, les pharmacies et parapharmacies, les commissariats et les tribunaux, les structures sanitaires. Les journaux ne pourront être achetés que dans les kiosques situés en extérieur, le tabac dans les distributeurs automatiques

Dans tous les autres lieux, chez le coiffeur, centres esthétiques ou magasins d’habillement, le pass est requis. Comme dans les bars et restaurants, les contrôles incombent aux commerçants.
Par ailleurs, avec l’obligation vaccinale appliquée aux plus de 50 ans, cette tranche d’âge n’a plus qu’une semaine pour se faire immuniser.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale