Quartier par quartier, combien coûte l’immobilier à Milan

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 23/11/2021 à 22:39 | Mis à jour le 24/11/2021 à 14:20
vue du ciel sur milan et l'arco della pace

Les prix de l’immobilier traduisent une nette reprise du marché à Milan en 2021. Sur le premier semestre, ils ont augmenté de 2,7% en moyenne par rapport à 2020. Les prix au m², quartier par quartier.

 

Acheter un appartement à Milan coûte toujours plus cher. C’est ce qu’il ressort du rapport des agences immobilières milanaises (Gabetti, Professionecasa et Grimaldi), qui évaluent une hausse de 2,7% en moyenne sur le premier semestre.
L’augmentation des prix est justifiée par une augmentation de la demande. Quelque 13.275 transactions immobilières résidentielles ont été enregistrées, soit pratiquement 31% de plus par rapport à la même période en 2021 (marquée toutefois par la première vague de pandémie).
Selon le rapport, il faut environ trois mois au vendeur pour parvenir à vendre un bien immobilier, et en moyenne, la baisse de prix à la conclusion de la vente est de 9% par rapport au prix de vente initial.

 

Combien coûte l’achat d’un appartement dans le centre de Milan

Les quartiers de Brera, du centre historique et de corso Magenta se confirment comme les plus attractifs en termes de demande et des prix en hausse. Il faut compter entre 6.500 et 7.550 euros au m² pour de l’ancien dans le centre historique, et jusqu’à 7.960 et 9.050 au m² pour du neuf ou restructuré. Vers Magenta-Castello, le prix au m² grimpe à 8.050-9.600 euros au m², et 9.400-11.500 euros au m² à Brera. Il faut compter davantage encore pour vivre dans le quartier du quadrilatère de la mode (via Montenapoleone…) avec des prix au m² allant de 10.800 à 13.700 euros.

Les zones résidentielles telles que Porta Romana, Navigli, Bocconi, Indipendenza, Sempione, Fiera et Pagano confirment leur attractivité. Indipendenza en particulier, présente des prix au m² allant de 5.300 euros pour l’ancien en bon état à 6.500 euros pour l’excellent état. Dans les environs de Pagano, il faut compter 6.500 euros au m² pour le prestigieux en bon état, 7.500 euros pour le très bon état et davantage pour les immeubles de prestige.

Vers Lodi-Porta Romana, les prix résultent à peu près stables, enregistrant des valeurs pour l’ancien en bon état aux environs de 4.100 euros au m² jusqu’à 5.500 au m²pour de l’ancien de prestige en très bon état.
Dans le quartier de XXII Marzo-Cadore, les prix restent stables, allant de 4.000 euros au m² pour l’ancien d’état moyen, à 5.000 euros pour de l’ancien de prestige en bon état.
Le quartier de Ticinese a enregistré pour l’ancien de prestige en très bon état des prix en hausse, en moyenne à 6.200 euros au m², contre 5.500 euros au m² pour le bon état.
Dans le quartier Bocconi, les prix sont similaires pour l’ancien de prestige en bon état (4.650 euros au m²) alors que la typologie inférieure descend à 3.850 euros au m².
Dans le quartier San Gottardo-Navigli, l’ancien moyen est évalué aux environs de 3.800-4.200euros au m², le prestigieux entre 4.500-5.500 euros au m² en très bon état.
Vers Solari-Tortona, l’ancien en bon état est évalué aux environs de 4.600 euros au m²

Dans le quartier Fiera-Amedola-De Angeli, les prix au m² tournent en moyenne autour de 5.950 euros au m² pour l’ancien, et 6.450 euros au m² pour le très bon état. Mais ce quartier se démarque pour ses macro zones avec des prix au m² biens plus élevés, notamment à City Life pour les immeubles neufs dotés d’excellents standards énergétiques.
Vers l’Arco della Pace (Sempione), les prix affichent une légère augmentation, en moyenne entre 5.500 et 6.300 euros au m² pour les immeubles en bon état, et qui grimpent à 6.200-7.350 euros au m² pour le très bon état.
Pour les quartiers de Losanna-Cenisio et Procaccini, les prix sont plus contenus, aux environ de 4.500 euros au m² pour les immeubles en bon état.
Dans le nouveau quartier en vogue Isola, l’ancien en bon état coûte en moyenne 5.500 euros au m², voire 6.300 euros au m² pour le très bon état.
Les prix montent à Garibaldi, s’élevant à 7.000 euros au m² pour l’ancien en bonnes conditions, 7.500 euros en très bonnes conditions.
Le prix de l’immobilier monte surtout dans le quartier de Buenos Aires-Porta Venezia, aux environs de 5.000-5.500 euros pour l’ancien en bon état, jusqu’à 6.500 euros au m² pour l’ancien plus prestigieux. Dans ce quartier, il existe de grandes variétés selon les rues et les immeubles, souligne le rapport.

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale