TEST: 2275

Quartier via Sottocorno : A la découverte du Notting Hill milanais

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 22/11/2019 à 00:33 | Mis à jour le 22/11/2019 à 19:53
Photo : Carnet d'adresses de Karine Biais, la "Parigote" de via Sottocorno
Sottocorno quartier lincoln milan

Aux abords de l’ultra fréquenté corso XXII Marzo, Karine Biais, milanaise d’adoption, nous immerge dans un quartier exclusif connu pour ses maisons colorées et ses rues adjacentes. Via Sottocorno, via Calvi, via Archimede... balade dans un « village » au cœur de la ville, à la fois authentique et cosmopolite.

A l’abri des dynamiques corso Independenza e corso XXII Marzo, se cache « l’isola felice » (l’ilot heureux), plus connu comme l’ancien quartier ouvrier de la via Lincoln, surnommé Arcobaleno pour ses maisons colorées. Un havre de paix au cœur de la ville, encerclé de rues remplies de charme et de caractère, mais non moins en pleine effervescence, notamment du fait de la présence de nombreux showrooms de mode et design.

Karine Biais y vit depuis plus de 10 ans après un « coup de foudre pour ce quartier animé ». La Française a même choisi d’y ouvrir sa boutique Les Parigotes il y a 2 ans. « Je cherchais initialement un bureau pour mon site Internet, mais l’espace trouvé dans la raffinée et branchée via Sottocorno se prêtait finalement parfaitement à cette mode de créateurs français », raconte-t-elle.
« Ce n’est pas un quartier banal. A l’image de son histoire, on y trouve des lieux de niches, aussi bien rétro que tendances. »

Séduite par l’atmosphère et le sourire de ses habitants, elle nous invite à flâner à la découverte de ses meilleures adresses, entre architecture, mode, restaurants et design.

 

milan quartier sottocorno

Quartier Arcobaleno (accès principal par la via Lincoln)

Le but était de créer la « Milano felice », et cela se traduit encore aujourd’hui dans le sourire de ses habitants. Le quartier de la via Lincoln, explose de couleurs grâce à ses nombreuses maisons privées aux teintes pastelles... La Burano milanaise, l’Arcobaleno (Arc-en-ciel), le Notting Hill milanais : les surnoms se multiplient pour caractériser cette zone authentique, chargée d’histoire, et devenue aujourd’hui une attraction touristique. C’est vers les années 1880 que ces maisons sur deux étages, entourées de leur jardin privé, ont été projetées pour les ouvriers travaillant dans le quartier. Des maisons simples et à l’époque à des prix accessibles, toutes différentes des unes des autres. Chaque habitant rivalisait avec son voisin à coup de pinceau pour en faire la maison la plus colorée, la plus gaie. Aujourd’hui, le quartier situé à 10 minutes du Duomo est devenu l’un des plus exclusifs de la ville !

sottocorno quartier milan lincoln
Karine Biais, dans sa boutique Les Parigotes

Les Parigotes (via Sottocorno 3)

La mode française à Milan, uniquement de créateurs ! L’occasion de découvrir ce qui se cache derrière le site Lesparigotes.com. A partir de ce point de vente physique, la plus Parigote des milanaises entend aussi créer une sorte de communauté en proposant une série d’évènements conviviaux visant à mettre en avant d’autres artistes et créateurs (aussi italiens). Le prochain en date : un concert de poche.
A noter, Les Parigotes adhère au projet REFORESTACTION : pour chaque produit acheté en boutique ou sur le site, une somme est reversée pour financer la plantation de nouveaux arbres.

Altalen (Via Benvenuto Cellini, 21)

Une boutique et atelier où naissent de surprenants chapeaux uniques et fantaisistes, un brin excentriques parfois. On peut y admirer les créatrices à l’œuvre, Antonina De Luca et Elena Todros, s’inspirant du monde du cinéma, du théâtre et du spectacle pour donner vie à cet univers chapeauté.

Sabrina Manin Vintage (Via B. Cellini 21)

C’est un voyage dans le temps qu’offre Sabrina Manin. Grâce à son âme de collectionneuse pointue, elle déniche vêtements, bijoux, sacs et autres accessoires des plus grandes marques de mode, balayant l’époque victorienne à la fin des années 80.
Emblème du magasin, son chien lui aussi à l’allure rétro, s’intègre parfaitement dans le décor !

quartier sottocorno milan lincoln

Marché du jeudi (via Pietro Calvi)

Un marché notamment connu pour la possibilité d’y dénicher des chaussures de marques à des prix cassés (Prada, Gucci...) ! A noter, un passage recommandé à l’angle de la via Archimede et Calvi pour les magnifiques fleurs de Michele.

 

Où manger ?

Mercato del Suffragio (piazza del Suffragio)
Un marché couvert où faire ses courses bien-sûr, mais aussi prendre le petit-déjeuner, déjeuner sur le pouce ou l’apéritif ! Organisé par corner - poisson, viande, fruits et légumes et pain – les produits sont d’une extrême qualité. Le must : y bruncher le week-end, sur les grandes tables communes.

GIACOMO BISTROT (Via Pasquale Sottocorno 6)
Un restaurant incontournable, une institution à Milan, où le temps semble s’être arrêté. Les tapisseries de velours aux couleurs sombres, les imposantes étagères en bois, la lumière tamisée, ou encore les portraits accrochés aux murs, rendent l’atmosphère romantique voire presque irréelle.
En cuisine : un menu classique qui mise sur la qualité des produits et renforce la convivialité du lieu.

quartier via sottocorno

 

MUZZI Breakfast and salad bar – Pour ses produits 100% bio et à Km 0 (Via Sottocorno 19/a)

NOZOMI - Restaurant japonais pour ses délicieux Ramen (Via Pietro Calvi 2)

KING PIZZA – pour ses fabuleux sandwichs TexMex de grande qualité (Via Sottocorno 3)

ADOLFO STEFANELLI – Pour ses exquises pâtisseries à se rouler par terre (Viale Premuda 12)

LIEVITA – Pour ses pizzas gourmets à la pâte légère (Via Sottocorno 17)

 

Sur le même sujet
MAR

Marie-Astrid Roy

Rédactrice en chef et Directrice des éditions Lepetitjournal.com Milan et Rome
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Sophie ven 22/11/2019 - 12:15

Je signale aussi TERROIR, un magasin d'alimentation très pointu italien, où peut trouver entre autres des produits francais introuvables en Italie comme les conserves La Belle Iloise ou le beurre Bordier. Propriétaires très sympas en plus.

Répondre

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale