Lundi 25 octobre 2021
TEST: 2275

Flambée de la facture d’électricité de 40 % en Italie dès octobre

Par Johanna Cappellacci | Publié le 15/09/2021 à 19:59 | Mis à jour le 15/09/2021 à 20:44
des pylones avec des fils électriques

A partir du 1er octobre 2021 et pour le prochain trimestre, le prix de la facture d’électricité va grimper de 40%, a annoncé le ministre italien de la Transition écologique. En cause notamment, une hausse internationale du prix de l’énergie. Le gouvernement cherche comment limiter l’impact sur les foyers.

La facture d’électricité est salée pour toute l’Europe et l’Italie n’est pas épargnée. Le ministre de la Transition écologique Roberto Cingolani a averti les consommateurs : à partir du 1er octobre 2021, les factures seront beaucoup plus élevées, avec une flambée qui pourrait aller de 32 à 42 %, soit près de 250 euros en plus sur l’année et par foyer en moyenne, selon le calcul de l’Union national des consommateurs.
Or une première et importante augmentation avait déjà eu lieu au début de l’été, lorsque l’Autorité de régulation de l’énergie avait décidé une hausse de 9,9% pour l’électricité et de 15,3% pour le gaz.
Des chiffres élevés semblables à ceux de l’Espagne par exemple, qui a connu une inflation de 34,5 % au mois d’août.
La flambée du prix des factures italiennes résulte d’un effet conjoncturel lié à la hausse du prix de l’énergie sur le marché mondial, de la hausse du prix du CO2 produit, elle-même engendrée par la reprise des activités productives à plein régime et ainsi l’accélération de la demande de consommation.

Limiter l’impact sur les foyers

« Le gouvernement est fermement engagé à atténuer le coût des factures dues à ces conjonctures internationales et à faire en sorte que la transition vers des énergies plus durables soit rapide et ne pénalise pas les familles », a assuré Roberto Cingolani. Comme l’a déjà fait l’Espagne et envisage de le faire la France avec un chèque énergie.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir