Vendredi 17 septembre 2021

Restitutions de biens culturels volés entre la France et l’Italie, quelles œuvres ?

Par Johanna Cappellacci | Publié le 15/07/2021 à 00:07 | Mis à jour le 15/07/2021 à 09:41
sculpture marbre bois france italie

À l’occasion de la cérémonie du 14 juillet au Palais Farnese de Rome, des représentants de la France et de l’Italie ont procédé à un échange de biens culturels. Ces œuvres avaient, d’un côté comme de l’autre, été volées. Elles sont aujourd’hui de retour entre les mains de leur pays d’origine.
 
Christian Masset, Ambassadeur de France en Italie et Roberto Riccardi, commandant des carabiniers pour la Tutelle du Patrimoine Culturel (TPC) ont chacun restitué les biens culturels volés à leur pays respectif. Les opérations de recherches et de récupération ont été menées par des militaires du corps spécial de l’armée.  Les œuvres d’art ont été exposées toute une journée à la Galerie de Murano dans le Palais Farnese. Quelles sont ces œuvres ?


« Sogno di bimba » d’Arturo Dazzi
 

« Sogno di bimba » est une sculpture en marbre, de taille 36x122x60 cm. Elle a été sculptée en 1926 par l’artiste Arturo Dazzi (1881-1966). Exposée dans la chapelle d’une villa privée dans la campagne romaine, elle est volée le 8 avril 2006. Le 22 avril 2006, elle est repérée dans le coffre d’une voiture d’un citoyen italien par un personnel de douane français. Le conducteur étant dans l’incapacité de montrer un titre de propriété, la sculpture est saisie. La collaboration entre la direction régionale des douanes françaises et l’Ambassade de France à Rome permet son identification. Le 14 juillet 2021, elle est restituée à l’Italie.

 

Angeli capo altare
 

Cette sculpture de marbre avait trouvé sa place dans l’église de Saint-Sébastien à Guardia Sanframondi, en Campanie. Les deux anges ne mesurent pas la même taille. Le premier fait 82x43x27 cm et le second 78x42x25 cm. Elle date du XVIIème siècle. Elle disparaît en 1989 avant de réapparaître sur un site internet français en 2019. Mise en vente chez un antiquaire français par un Anglais immigré au Portugal, elle est repérée par les gendarmes pour la Tutelle du Patrimoine Culturel qui ont procédé à sa saisie. Elle est rapatriée en Italie en juillet 2021.

 

« Voyage de La Pérouse autour du monde », de Jean-François La Pérouse
 

Quatre volumes du « Voyage de la Pérouse autour du monde » de Jean-François La Pérouse (1741-1788) datant de 1797 ont été volés à la bibliothèque municipale de Provins, en Seine-et-Marne, le 1er décembre 1987. L’enquête menée par les gendarmes du TPC de Gênes ont permis de retrouver ces ouvrages. Ne pouvant pas produire de certificat de libre-circulation, l’Italienne qui les détenait a dû restituer la totalité des volumes conservés. Au moment de leur restitution, les ouvrages avaient été dégradés afin de rendre plus difficile leur identification. La France les possède à nouveau depuis ce mois de juillet.

 

« San Rocco e l’Angelo »
 

« San Rocco e l’Angelo » est une sculpture en bois polychrome. Elle mesure 54 cm. Elle a été volé le 23 février 1973 dans le musée du Prieuré Du Vieux Logis à Nice. En 2019, elle fait partie des trois œuvres interceptées par les militaires du TPC de Naples dans un marché d’antiquaires. Grâce à la coopération internationale de la police (INTERPOL) et après sa reconnaissance par les Autorités françaises, la sculpture est restituée à la France en mai 2021.

 

« San Leonardo »
 

Le 23 janvier 2020, les militaires du TPC de Venise séquestre le « San Leonardo » après une signalisation d’INTERPOL. La sculpture de 88 cm venait d’être vendue pour 2 800 euros. Elle avait été volée le 4 décembre 2004 avec huit autres statues dans l’église Saint-Pierre de Couin dans le Pas-de-Calais. Elle y avait été introduite en 1966 et fait partie du patrimoine national français. 17 ans après son vol, elle a été restituée à la France et a retrouvé sa place d’origine.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Milan

ETUDE

Étudier en Italie : guide complet

Le système universitaire italien diffère du français, de la forme des cours au coût des études. Pour tout comprendre à son fonctionnement, voici le guide complet de l’étudiant en Italie.