Maison Aubry, une authentique épicerie française ouvre à Milan

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 04/10/2022 à 21:56 | Mis à jour le 08/11/2022 à 09:41
Photo : La française Nathalie Lorenzi, ouvre "Maison Aubry" à Milan
nathalie lorenzi ouvre les portes de son épicerie à Milan

La tradition gastronomique et culturelle française s’installe dans le cœur de Milan. Le lieu, raffiné à l’image des Grandes Epiceries parisiennes, est né d’une reconversion professionnelle d’une expatriée française à Milan.

 

Une nouvelle adresse milanaise apporte le meilleur de la tradition gastronomique française, mais aussi culturelle. C’est dans le cœur de l’authentique Milan, dans l’agréable via Belotti (angle via Kramer) près de porta Venezia, que Nathalie Lorenzi, parisienne (un peu bretonne aussi) expatriée à Milan depuis 7 ans, a choisi d’ouvrir les portes de sa « Maison Aubry »… et de clore celle de son ancienne profession.

 

Nouvelle aventure, née d’une expatriation à Milan

Maison Aubry résulte en effet d’un ambitieux projet de reconversion professionnelle, puisque Nathalie Lorenzi était encore récemment spécialiste en gestion des risques.
« Maison Aubry est un projet construit dans le temps, né d’un brin de nostalgie des produits français de base et assurément d’un réel attrait pour la cuisine », raconte Nathalie, tout en précisant que « l’Italie n’est pourtant pas une expatriation exotique mais surtout que l’on y mange très bien ! ».
Le choix du nom est un hommage à sa grand-mère, Odette Aubry : « Une vraie grand-mère comme on l’imagine sortie d’un livre, avec son tablier et son soufflé, réalisant des plats extraordinaires pour douze personnes. C’est elle qui m’a transmis le côté chaleureux de la nourriture », confesse-t-elle.

 

confiserie française

 

Une sélection de produits français ciblés, raffinés et authentiques... à Milan

Et c’est justement dans un cadre chaleureux, distingué et très déco, “inspiré du concept de l’Epicerie du Bon Marché à Paris”, précise Nathalie, que l’on trouve le meilleur de la gastronomie française. D’une recherche minutieuse, il résulte une trentaine de fournisseurs sélectionnés pour représenter l’esprit de Maison Aubry et une gastronomie authentique. Les conserves artisanales produites en Bretagne par La Paimpolaise, les condiments de forme amusante signées Ocni (Objets comestibles non identifiés), les fantaisistes et raffinés morceaux de sucre de Canasuc ou encore le prestigieux caviar Perle Noire…
« Ce n’est pas un magasin inaccessible où l’on s’y rend pour les occasions spéciales », précise toutefois la française. Aux côtés de produits originaux - même pour un Français ! - qui peuvent faire office de cadeau pour un événement exceptionnel, on trouve des mets du quotidien comme du fromage, de la confiture et des condiments, la plupart introuvables ailleurs à Milan. Au rayon frais, on trouve également des huîtres et du beurre de baratte. Et sur les étagères, trônent immanquablement du vin et du champagne, dont les premiers prix se veulent très abordables. A la limite du concept store, l’Epicerie présente en outre quelques savons et bougies, 100% français ou des sacs en paille personnalisables fait à la main au Maroc.

Un univers accueillant, un coin de France à Milan

Les produits sont présentés dans un univers chaleureux étudié par l’architecte Giovanni Musica de l’agence MGAlab. « Je tenais à reproduire un style parisien, à la fois chaleureux et authentique », explique Nathalie Lorenzi. Parquet, boiserie et grands carreaux blancs peints à la main avec un motif bleu façon toile de Jouy… L’immersion en France est assurée !


MAISON AUBRY
Ouverture le 19 octobre 2022
Via Felice Bellotti, 8, 20129 Milano
Horaires:
Lundi: 10h-14h
Du mardi au samedi: 10h-19h

 

 

MAR

Marie-Astrid Roy

Rédactrice en chef et Directrice des éditions Lepetitjournal.com Milan et Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale