Jérémie Moritz : "Un Club Sans Nom, pour renforcer le réseau français à Milan"

Par Alexandra Guitelmann Lévy | Publié le 20/09/2022 à 17:18 | Mis à jour le 21/09/2022 à 11:04
Photo : Jérémie Moritz, co-fondateur du Club Sans Nom, à Milan le Club Sans Nom
Expatrié depuis 2016, Jérémie Moritz a créé avec deux amis entrepreneurs

Expatrié depuis 2016, Jérémie Moritz a rapidement pris conscience de la richesse du réseau français à l’étranger et de la nécessité de le renforcer. Et plutôt que d’attendre que le hasard place sur sa route des Français d’Italie, il a créé avec deux amis entrepreneurs, Yan de Guardia et Nicolas Beauchesne, récemment établis à Milan après plusieurs années à New York comme lui, le Club Sans Nom.


Le principe est simple : créer des moments d'échanges autour de valeurs simples mais assez différents des réseaux habituels destinés aux dirigeants et fondateurs francophones présents dans la péninsule, pour échanger autour d’une bonne table. Créé l’an dernier, le Club Sans Nom rassemble aujourd’hui 40 membres qui se retrouvent à 15 ou 20 personnes autour d’un sujet-clé.
A l'occasion de la rentrée du club le 22 septembre prochain, rencontre avec son co-fondateur Jérémie Moritz, et par ailleurs Global Consumer Engagement Director au sein du groupe Campari, qui animera la rencontre sur le thème des spiritueux.

 

Pourquoi le Club Sans Nom a-t-il été créé et quel est son motto ?
Le CSN a été créé pour combler un vide à Milan, pour que les francophones et francophiles curieux et passionnés, puissent se rencontrer autour de thèmes variés, qui peuvent toucher tant l'entrepreneuriat que l’écologie ou encore la finance. Deux sessions ont été animées à ce jour, l’une sur le déchiffrage de la Crypto Finance, l’autre sur les enjeux d'énergie, alors que la prochaine portera sur les spiritueux.

Nos valeurs de bases tournent autour de l’authenticité et le partage altruiste, sans attente spéciale. L'objectif est de créer des moments de découverte grâce aux membres – tous des spécialistes dans leur domaine d’activité - et toujours dans un contexte et une ambiance conviviale. Lorsque nous étions tous les trois à New York, nous avions trouvé cette dynamique et cette énergie essentielles. A ce stade, Le Club Sans Nom est encore anonyme car il a vocation à évoluer selon les contributions de ses membres. Nous pourrons éventuellement le baptiser dans un deuxième temps tous ensemble, une fois sa trajectoire bien définie.

 

À qui s'adressent ces réunions ?
Toute personne francophone ou francophile qui souhaite partager une passion ou amener quelqu'un qui partagerait la sienne, est invitée à nous rejoindre. Il est essentiel de ne pas être passif et bien sûr de ne pas venir uniquement pour le networking, même si cela est non négligeable. Le nombre de places étant limité pour chaque session, nous privilégions d'abord les personnes qui ont déjà participé mais également actives, puis nous étendons les invitations en fonction de la capacité du lieu choisi.

 

Qu'apporte le Club Sans Nom à ses membres ?
Nous espérons créer un rendez-vous mensuel où chacun sera enthousiaste à l'idée de retrouver les autres membres, apprendre de nouvelles choses et réfléchir à leur future contribution. Comme je le dis simplement, nous repartons moins bêtes et avec de nouvelles idées. Souvent aussi, avec une bouteille de vin car nous organisons des dégustations chez Winetip durant la soirée, qui nous fait bénéficier de son espace et d’un moment d’éducation sur les vins italiens. On ne peut pas changer la culture française et sa célèbre gourmandise !

 

Comment se positionne le Club Sans Nom par rapport aux autres réseaux déjà présents en Italie ?
Il existe plusieurs réseaux dédiés aux francophones en Italie, notamment associatifs, mais nous n’en avons pas trouvé sur le modèle du CSN.
Nous avions des envies partagées avec Nicolas et Yan. Nous les avons réunies plutôt que de souscrire a des alternatives peu adaptées à nos attentes. Par ailleurs, nous avons aussi des membres Italiens francophiles, ce qui permet d’enrichir davantage les points de vue.
 

Comment devient-on membre du Club Sans Nom?
Il est possible de nous contacter a leclubsansnommilan@gmail.com pour partager ses motivations à rejoindre le club, et nous répondrons. Les nouveaux membres seront invités en fonction du remplissage de chaque session. Nous réfléchissons à organiser des sessions dans des lieux plus spacieux afin de pouvoir accueillir davantage de participants, même si le format de 15/20 personnes que nous avons testé semble optimal pour les échanges.

2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Cécile Pasquinelli mer 21/09/2022 - 17:52

Merci pour cette découverte et cette initiative ! Ça donne envie. Je vais suivre de près l'activité de ce club au super nom 😉

Répondre
Commentaire avatar

Fabrice2610 mer 21/09/2022 - 17:47

Superbe initiative que ce nouveau Club.
Les conférences sont-elles ouvertes aux français de passage?

Répondre

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale