Mardi 19 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Et si Pinocchio voyait plus loin que le bout de son nez…

Par Crystal Finance | Publié le 06/11/2019 à 00:05 | Mis à jour le 06/11/2019 à 07:20
finances crédit investissement milan

« …Où comment faire évoluer son organisation patrimoniale en fonction du présent et des besoins futurs. »

Distinguons pour commencer trois membres d’une grande famille, celle des actifs patrimoniaux. L’immobilier, patriarche sur lequel on peut se reposer, stable, permet de profiter de l’inflation : mécaniquement, la hausse des prix fait augmenter la valeur du bien. Les actifs boursiers, turbulents benjamins de la famille naviguent à voiles déployées vers des rendements élevés, écoutant le chant des sirènes les amenant vers le risque. Les produits de taux, plus pantouflards que dynamiques, offrent une stabilité ainsi qu’un rendement fixe.
Voyons comment faire fonctionner cette famille au fil du temps et des objectifs changeants.

Jeune belle au bois dormant recherche rentabilité pour sortir des bras de Morphée.

Les premiers salaires, font naître un investisseur potentiel : sans enfants, peu de charges fixes, forte capacité d’épargne. Les objectifs sont à court terme de créer un patrimoine, à moyen terme de rechercher des plus-values et à long terme, de garder des liquidités en vue des investissements futurs.
La recette : se laisser tenter par les actifs boursiers, sans jouer les perdreaux de l’année. Parier sur la rentabilité à long terme des produits financiers ou des actions en détention directe, même si à court terme, la volatilité peut générer des inquiétudes. Y ajouter une bonne moitié de produits de taux : livrets bancaires, obligations ou autres fonds Euros qui apporteront une stabilité. Ces produits sont indexés sur les taux d’intérêts directeurs de banques centrales, ils sont donc directement liés aux performances économiques réelles des pays concernés et leur part spéculative est quasi nulle comparée à celle des actifs boursiers précédemment évoqués.
Laisser fructifier pendant quelques années pour créer un premier pécule pourra servir au financement.

Adieu le biberon, bonjour la stabilité

Dans cette période de transition, on agitera la baguette du crédit pour transformer les produits de taux en un bien immobilier. Les quelques liquidités disponibles serviront d’apport ou d’adossement à un crédit immobilier. La capacité d’épargne quant à elle, servira au remboursement des mensualités de l’emprunt. Les produits boursiers gardent également une place importante dans le patrimoine, la sécurité au préalable apportée par les produits de taux étant remplacée par la sécurité de l’immobilier avec en plus la satisfaction d’avoir accédé à la propriété.
Ce patrimoine de croissance va évoluer au fil des années. Le mariage, les enfants et le crédit immobilier vont jouer sur la capacité d’épargne. Le but recherché est alors de constituer un patrimoine mature : 1/3 de produits de taux, 1/3 de produits boursiers et 1/3 d’immobilier. Ainsi réparti, le patrimoine est protégé contre les aléas d’une des catégories d’actifs et continue à croître paisiblement.

Eho, Eho, on rentre du boulot : préparer et profiter de sa retraite

Fin de la vie active, préparation de la retraite : Il faut compenser la perte des revenus du travail et, pourquoi pas, préparer sa succession.  
Pour y parvenir, l’objectif est de créer un patrimoine de rente capable de fournir des revenus complémentaires. La plus grosse partie du patrimoine est déjà constituée, il n’y a plus d’avantages à prendre trop de risques sur les marchés. De plus, pour s’assurer des revenus stables, on préfèrera des actifs sûrs : l’immobilier de rapport SCPI, LMNP … ou des produits de taux souscrits à travers des assurances vie à rente viagère.
Faire fructifier son patrimoine afin de pouvoir en profiter aux moments clefs de sa vie semble être une de premières préoccupations qu’un investisseur doit avoir. Pour éviter au plus possible les mauvais choix, il paraît primordial de se rapprocher d’un professionnel de la gestion de patrimoine qui sera en capacité de vous donner les informations essentielles. Celui-ci, grâce à une méthodologie spécifique vous permettra d’optimiser votre patrimoine personnel et professionnel selon votre profil et vos objectifs avec un suivi dans le temps.

 

patrimoine milan finance

 

cf_petitjournal_italie_logo_blanc_rond_200x200

Crystal Finance

Spécialiste du conseil patrimonial international auprès des Français expatriés et d’investisseurs internationaux, Crystal Finance accompagne ses clients dans le monde entier depuis 1992.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles