Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Taux bas : c’est le moment d’investir dans l’immobilier à crédit

Par Crystal Finance | Publié le 04/12/2018 à 00:15 | Mis à jour le 04/12/2018 à 00:15
1812 petit_journal_milan_illustration

L’immobilier est depuis toujours un pilier incontournable lorsque l’on souhaite se constituer un patrimoine et préparer une rente future. Aujourd’hui, grâce à des taux de crédit historiquement bas, investir dans de l’immobilier à crédit s’avère une solution à privilégier dans les stratégies patrimoniales.
Amortissable, in fine, taux fixe, taux révisable, TAEG… voici en quelques lignes de quoi vous aider à y voir plus clair.

Pourquoi acheter à crédit ?

Le recours à l’emprunt permet d’utiliser « l’effet de levier », c’est-à-dire la possibilité de se constituer un patrimoine immobilier avec une mise de départ faible. De plus, dans le cadre d’un achat en immobilier locatif, le crédit permet une optimisation des avantages fiscaux, ce qui est intéressant même pour un résident italien lorsque le bien est situé en France. En outre, l’assurance emprunteur liée au prêt rembourse le capital restant dû en cas de décès, faisant donc du crédit un outil de prévoyance.

Amortissable ou in fine ?

Il existe deux grandes familles de crédits : amortissable et in fine.
Avec un crédit amortissable, l’emprunteur rembourse chaque mois une somme souvent fixe, constituée d’intérêts et de capital.  Les intérêts d’emprunt sont calculés sur le capital restant dû.
Avec un crédit in fine, l’emprunteur paie uniquement les intérêts pendant toute la durée du prêt. La totalité du capital est remboursée en une seule fois, en fin de prêt. Un placement initial adossé au crédit, très souvent sous la forme d’un contrat d’assurance-vie, est alors prévu pour rembourser le prêt à terme.

Taux fixe ou taux variable ?

Une des grandes forces du crédit immobilier français est la possibilité de sécuriser un taux fixe pendant toute la durée du crédit. Les mensualités, la durée et le montant des remboursements sont donc connus dès le départ. Ce type de prêt est ainsi très sécurisant.
Avec un crédit à taux variable, ou révisable, le taux d’intérêt fixé au départ est révisé en fonction de l’évolution d’un indice de référence, généralement l’Euribor, auquel les banques ajoutent une marge. Actuellement, étant donné le niveau extrêmement faible des taux d’intérêt, le crédit à taux variable perd tout son intérêt.

Que faut-il comparer ?

Lors de la mise en concurrence des banques, attention à ne pas confondre le taux d’intérêt avec le Taux Annuel Effectif Global (TAEG). Ce TAEG permet de vérifier le coût réel du crédit car il comprend les frais annexes, les coûts de dossier, le coût des assurances, etc.
Il est donc également important de négocier ces frais annexes auprès de votre banque. Concernant l’assurance emprunteur par exemple, depuis la Loi Lagarde les banques ne peuvent plus imposer leur assurance maison et n’ont pas le droit, en cas de délégation d’assurance via un courtier indépendant, d’augmenter le taux qu’elles vous ont proposé.

immobilier france italie crystal finance

 

Nous vous recommandons

cf_petitjournal_italie_logo_blanc_rond_200x200

Crystal Finance

Spécialiste du conseil patrimonial international auprès des Français expatriés et d’investisseurs internationaux, Crystal Finance accompagne ses clients dans le monde entier depuis 1992.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MANIFESTATION

Il y aurait 125 "murs de Lennon" à Hong Kong

Moyen d’expression spontané, les “murs de Lennon”, affichage fait de stickers de couleur, fleurissent un peu partout dans Hong Kong