Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Brice Fontana : "Garantir la continuité de la fourniture en oxygène"

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 02/04/2020 à 00:15 | Mis à jour le 02/04/2020 à 09:55
Photo : Brice Fontana, directeur de Air Liquide Sanità Services
Brice Fontana Air Liquide

Air Liquide Sanità Services, filiale italienne du groupe français Air Liquide, se situe en première ligne de l’urgence sanitaire en Italie. Son directeur depuis trois ans, Brice Fontana, nous explique comment l’industrie affronte les besoins décuplés en production et distribution de gaz médicaux dans la Péninsule.

Lepetitjournal.com/Milan : Air Liquide Sanità Services joue un rôle essentiel dans la crise sanitaire liée au coronavirus. Quelle est sa position en Italie ?

Brice Fontana : Air Liquide Sanità Services, filiale italienne du groupe Air Liquide, est dédiée à la production et à la distribution de gaz médicaux (oxygène, azote, protoxyde d’azote…), des services et dispositifs associés destinés aux établissements hospitaliers et aux professionnels de santé en ville. Notre filiale est leader sur son marché, avec une présence sur l'ensemble du pays. Et nous fournissons environ 2.000 structures hospitalières, tant des hôpitaux que des cliniques, cabinets médicaux, laboratoires ou encore des maisons de soins et de repos.


Vous accompagnez donc, silencieusement, la vie de nombreux patients. De combien la production d’oxygène médical et autres dispositifs, a-t-elle augmenté depuis le début de l’épidémie ?

Rappelons qu’une grande partie des patients souffrant de complications de Covid-19 sont traités par oxygénothérapie. Aussi, dans certaines structures hospitalières, la consommation d'oxygène a été multipliée par huit. Les équipes d'Air Liquide Healthcare ont immédiatement réagi en prévoyant une augmentation de l'utilisation de l'oxygène et, par conséquent, une augmentation des livraisons de bouteilles, d'installations de stockages d'oxygène liquide in situ, des travaux d'extensions des canalisations et du nombre de prises d'oxygène dans les services.

 

Le retour d'expérience de notre filiale Chine nous a permis d'anticiper et d'adapter nos plans de continuité.

 

Avez-vous pu anticiper en tirant l’expérience de votre filiale en Chine par exemple ?

Depuis le 25 Février, je réunis une taskforce quotidienne ayant deux objectifs : assurer la sécurité de nos collaborateurs et garantir la continuité de la fourniture en oxygène de nos clients hospitaliers.  Le retour d'expérience de notre filiale Chine nous a permis d'anticiper et d'adapter nos plans de continuité. Pour vous donner quelques chiffres, en l'espace de trois semaines, nous avons contribué à l'installation de réseau d'oxygène de 2.000 lits supplémentaires, avons redimensionné une quarantaine d'installations/stockages dans les hôpitaux pour répondre à la demande et avons injecté 8.000 bouteilles supplémentaires pour répondre aux besoins de nos clients hospitaliers.

Cela a demandé une adaptation particulière ?

J’ai été très touché par les équipes d'Air Liquide Sanità et nos fournisseurs, qui ont fait preuve d'un sens des responsabilités et d'un engagement sans faille, en travaillant 7 jours sur 7 depuis 5 semaines maintenant. Ce sens des responsabilités dépasse le simple cadre de l’entreprise, il est marqué par une certaine fierté de participer à l’urgence sanitaire.

Face à ces besoins multipliés, la matière première pourrait-elle venir à manquer ?

Notre production primaire consiste à séparer les composants de l'air (azote, oxygène, argon). Nos sept unités de séparation de l'air sur le territoire nous permettent d'obtenir une capacité de production importante, qui répond sans problème à la demande. Nous avons demandé à nos clients de privilégier la fourniture d'oxygène via les stockages d'oxygène liquide, situés sur les sites hospitaliers qui alimentent les différents services via un réseau de canalisations que nous avons étendu dans de nombreux sites pour augmenter la capacité d'accueil. Concernant les bouteilles d'oxygène, nous avons multiplié par deux la capacité de remplissages de nos deux laboratoires pharmaceutiques situés à Vérone et Rome.

Vos actions ne s’arrêtent pas là. Vous avez également contribué à la création d’hôpitaux de fortune...

Nous sommes extrêmement fiers de deux réalisations en particulier. Le premier est une unité de soins intensifs, installée dans le complexe sportif de la structure San Raffaele de Milan, pour lequel nous avons réalisé les travaux d’ingénierie et d’installation des gaz médicaux. Et le second est un hôpital de campagne à Bergame. Actuellement, nous collaborons aussi à d'autres projets en cours.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir