Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Bruxelles revoit à la hausse les prévisions de croissance de l’Italie en 2023

drapeau italien qui flotte au dessus de la ville en Italie - daniel-sharpdrapeau italien qui flotte au dessus de la ville en Italie - daniel-sharp
@daniel-sharp | Unsplash
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 16 mai 2023, mis à jour le 17 mai 2023

Le PIB italien devrait augmenter de 1,2% en 2023, selon les estimations, revues à la hausse, de la Commission européenne. Une croissance « encourageante » supérieure à la zone euro, mais aussi de la France et de l’Allemagne.

L’économie italienne se renforce. Le début d’année est meilleur que prévu, éloignant les craintes d’une récession.
Le commissaire européen à l’Economie, Paolo Gentiloni, a présenté ce lundi les prévisions de printemps de la Commission de l’Union européenne, qui prévoient une croissance de 1% pour l’UE (contre 0,8% selon les prévisions de cet hiver) et de 1,7% en 2024 (contre 1,6% selon les prévisions de février).

Une croissance encourageante pour l’Italie

Les prévisions sont également à la hausse pour l’Italie avec un PIB qui augmentera de 1,2% cette année, selon les estimations de printemps de l’UE (contre 0,8% estimés en février) et de 1,1% en 2024 (contre une prévision de 1% cet hiver).
Supérieure à la zone euro, la croissance italienne s’annonce en outre meilleure que celle de la France et de l’Allemagne.
Les estimations du PIB pour l’Italie sont « très encourageantes », a estimé le commissaire européen Paolo Gentiloni, précisant que le pays a enregistré une croissance de 12% au cours de ces trois dernières années.

L’inflation revue à la hausse en 2023 et 2024

L’inflation aussi a été revue à la hausse, tant dans la zone euro - +5,8% en 2023 et +2,8%en 2024 – qu’en Italie, où l’inflation est estimée à +6,1% en 2023 et +2,9% en 2024.

Dette et déficit de l’Italie

Par ailleurs, la dette publique de l’Italie devrait baisser à 140,4% du PIB en 2023, alors qu’elle se s’élevait à 144,4% du PIB en 2022. Elle resterait néanmoins stable à 140,3% en 2024.
Enfin, toujours selon les estimations de la Commission européenne, le déficit de l’Italie devrait descendre à 4,5% du PIB en 2023 et à 3,7% en 2024.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions