Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Architecture - Les 10 gratte-ciels immanquables de Milan

Par Coline Léonate | Publié le 19/01/2018 à 00:03 | Mis à jour le 19/01/2018 à 09:44
Milan-réputation

Entre grattacieli modernes et immeubles symboles de la ligne d’horizon milanaise, la ville s’élève. Panorama des plus marquants d’entre eux, avec leurs anecdotes.

Milan est connue pour être le moteur économique de l’Italie mais aussi la ville italienne la plus réputée dans le monde, grâce à des politiques publiques ambitieuses notamment. L’attractivité de la ville ne cesse de grimper au même rythme que les domaines de l’architecture et de l’urbanisme se développent. Les gratte-ciels de Milan, toujours plus nombreux et caractérisés par leur innovation et leur créativité, symbolisent ce succès.  

bosco verticale milan

 

Bosco Verticale

Inaugurée en 2014, les deux tours résidentielles de Porta Nuova marquent par leur audace et leur innovation. Plus de 700 grands arbres, 5.000 arbustes et 15.000 plantes composent l’écosystème particulier des deux gratte-ciels, hauts respectivement de 111 et 76 mètres. Leur but : réduire la pollution et introduire la nature au cœur de la ville. Mission réussie, à tel point que les deux bâtiments inspirent aux Etats-Unis, en Chine ou encore récemment à Paris.
 

tour solaria milan


 
Tour Solaria

Marquant l’horizon milanais de leurs superbes nuances bleutées, la tour Solaria et ses deux petites sœurs Aria et Solea constituent le bloc résidentiel de Porta Nuova. Inauguré en 2014, le gratte-ciel principal s’élève à plus de 143 mètres de haut et accueille 102 appartements.
 

tour diamante milan


 
Torre Diamante

Véritable joyau architectural, le siège de la société BNP Paribas se trouve dans le quartier d’affaire de Porta Nuova. Le projet, réalisé par Kohn Pederson Fox et terminé en 2012, rappelle les facettes brillantes d’un diamant. Deux petits immeubles similaires, surnommés les Diamantini (petits diamants), se situent à côté de l’édifice.

tour unicredit milan

Tour Unicredit

Deux fois plus haute que le Duomo, la tour Unicredi (231 mètres) est l’un des plus hauts immeubles d’Italie, visible à plus de 10 kilomètres à la ronde. Créée par l’architecte César Pelli, la tour a été construite en respectant le principe de développement durable, réduisant les émissions de CO2 de 40%.

tour hadid milan

 
Tour Hadid

La forme en spirale du tortueux gratte-ciel de l’architecte Zaha Hadid lui a valu son surnom, lo Storto (en français « tordu »). Il vient compléter le projet CityLife aux côtés de la tour Isozaki et de la tour Libeskind (prévue pour 2020) pour redynamiser le quartier de la Fiera. L’édifice de 170 mètres de haut, presque terminé, a été rendue accessible au public pour la première fois en octobre 2017.
Torre Hadid Foto Metamorphosi © FAI – Fondo Ambiente Italiano

tour isozaki milan


 
Tour Isozaki

Surnommé Il Dritto, les 50 étages de la tour se répartissent sur 207 mètres. En comptant l’antenne, l’immeuble atteint les 247 mètres, le plus haut d’Italie devant la tour Unicredit. En 2017, le prestigieux gratte-ciel est devenu le siège du groupe Allianz.

tour pirelli milan


 
Tour Pirelli

Aussi connue des Milanais sous le nom de Pirellone, la tour Pirelli se trouve sur la place du Duc d’Aoste, à côté de la gare centrale. Construite de 1950 à 1960, il s’agit de l’œuvre majeure de l’architecte Gio Ponti. La structure massive de l’immeuble en acier, fer et verre a abrité la société Pirelli qui cherchait alors un bâtiment prestigieux pour son siège. L’immeuble a été vendu en 1978 à la Région Lombardie et est occupé depuis 2005 par le Conseil Régional. En 2002, l’immeuble a connu un accident tragique : un avion de tourisme s’est écrasé contre la façade, causant la mort de trois personnes et en blessant 70 autres. Le gratte-ciel rouvert ses portes en 2005 après rénovation.

 

palazzo lombardia milan

 

Palazzo Lombardia

Construit de 2007 à 2010, le Palazzo Lombardia abrite la Giunta régionale de la Lombardie. La construction de l’édifice a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause : le complexe immobilier est installé là où se trouvait le Bosco di Gioia, qui a été abattu pour l’occasion. Comme certains gratte-ciels dépassant la hauteur du Duomo, une Madonnina est installée au sommet.

 

tour velasca milan


 
Torre Velasca

Personne ne reste insensible face à cette tour à la forme particulière de champignon : les Milanais l’adorent ou la détestent. L’étrange immeuble de 106 mètres de haut, terminé en 1958, tire son nom de la place Velasca où il se situe et constitue une réinterprétation contemporaine de la tour del Filarete du Château Sforzesco. Le gratte-ciel reprend la forme de la partie inférieure de la tour, ses fameuses arches et la couleur orangée de la brique.

tour breda milan


Torre Breda

Construite près de la Gare centrale de 1950 à 1955, la tour de Luigi Mattioni est l’une des premières dans la capitale lombarde. Le gratte-ciel enfreint pour la première fois la règle fasciste qui imposait une limitation de la hauteur des tours : celles-ci ne pouvaient pas dépasser la taille du Duomo. A cette époque, avec ses 116 mètres, il représentait l’immeuble le plus haut d’Italie.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir