Jeudi 17 juin 2021

Vacances en Italie : à quelles conditions voyager dans le bel paese cet été ?

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 08/06/2021 à 22:55 | Mis à jour le 08/06/2021 à 23:06
village italien au bord de la mer avec petites maisons et colline

Alors qu’arrivent les vacances d’été, l’Italie allège progressivement ses restrictions et définit ses règles pour attirer les touristes étrangers. Test PCR, pass sanitaire, masque : tour d'horizon des mesures en vigueur pour séjourner dans le bel paese.

L’été s’annonce plus radieux en Italie cette année. La péninsule attend 20 % de touristes de plus qu’en 2020, avec 33 millions d’arrivées prévues entre juin et août, selon les estimations d’Assoturismo, la Fédération italienne du tourisme. La remontée reste toutefois bien loin du niveau pré-Covid : l’Italie avait enregistré 73,5 millions de présences en plus en 2019.

Pour s’imposer comme destination européenne de prédilection et répondre à l’enjeu économique de l’été, la péninsule a multiplié les initiatives à visée touristique ces dernières semaines. Sur le modèle de la Grèce, des îles certifiées Covid-free sont nées, parmi lesquelles Capri, Procida ou encore Monte Isola en Lombardie. Pour assurer des voyages en toute sécurité, l’Italie a aussi développé des vols Covid-free, ainsi que des trains Covid-free, pour lesquels il est obligatoire de présenter le résultat négatif d’un test Covid avant de monter à bord.

Qui peut entrer en Italie ?

Les passagers en provenance des pays de l’Union européenne, de Grande-Bretagne et d’Israël doivent présenter un test moléculaire ou antigénique négatif effectué dans les 48 heures précédant l'arrivée en Italie. En l’état actuel de la règlementation, la vaccination ou le fait d’être guéri de la Covid ne dispense pas de la réalisation du test. Ces voyageurs ne sont plus soumis à une quarantaine mais doivent remplir un formulaire sanitaire.
Les passagers en provenance d'Australie, Corée du Sud, Rwanda, Thaïlande, Canada et Etats-Unis doivent présenter un test moléculaire ou antigénique négatif effectué dans les 72 heures précédant l'arrivée, et se soumettre à une quarantaine de dix jours avec nouveau test à la fin.
Les touristes en provenance du Brésil, de l'Inde, du Bangladesh et du Sri Lanka, restent interdits d’accès en Italie.

Comment voyager en Italie ?

Alors que l’Italie est divisée par zones à risque de couleur, il est possible de se déplacer librement entre régions blanche et jaune, sans présenter de certificat de vaccination, ni de résultat de test, ni un document attestant de la guérison. A noter, l’ensemble des régions devraient obtenir le sésame de la zone blanche (n’imposant presque aucune restriction) d’ici la fin juin.

Le cas de la Sardaigne

Les autorités locales peuvent introduire des règles plus restrictives que celles nationales. C’est notamment le cas de la Sardaigne qui demande aux voyageurs de s’inscrire sur le site Sardegna sicura et de se doter du pass vert pour entrer sur l’île.

Qu’est-ce que le pass sanitaire vert valide en Italie et comment l’obtenir ?

En substance, ce pass sanitaire certifie de la vaccination anti-Covid (au moins 15 jours après la première dose), ou d’une guérison de Covid, ou d’un résultat négatif d’un test Covid. Il est fourni en format papier ou numérique par la structure sanitaire concernée. Lorsque le pass électronique sera disponible, il pourra être téléchargé sur les App Io et Immuni.
A noter, le pass vert est requis depuis le 1er juin pour participer aux cérémonies civiles et religieuses (mariages, baptêmes, communions…)
Le pass européen sera quant à lui disponible à partir du 1er juillet pour faciliter les déplacements au sein de l’Union européenne.

Les mesures à respecter sur place

Depuis le 7 juin et jusqu’au 20 juin, le couvre-feu est en vigueur de minuit à 5h du matin dans les zones jaune (risque modéré de contagion), avant d’être aboli. Dans les zones blanche (sept régions d’Italie à ce jour), le couvre-feu est déjà éliminé.
Le port du masque reste obligatoire en permanence, tant à l’intérieur qu’en extérieur. Mais l’obligation pourrait être levée en juillet pour l’extérieur selon les discussions.

Les mesures varient également selon le classement des régions. A partir du 21 juin, la totalité du bel paese pourrait être « blanc » (la vallée d’Aoste à partir du 28 juin). Dans cette catégorie, les bars, restaurants et autres activités de restauration sont ouvertes sans limitation horaire, avec la possibilité de consommer en extérieur comme en intérieur. Et un protocole est en voie de définition pour permettre la réouverture des discothèques en extérieur.
De quoi satisfaire de nombreux voyageurs en quête de dolce vita.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir