Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Milan, première ville d'Italie en matière de mobilité durable

Par Safae Taouih | Publié le 15/04/2019 à 08:58 | Mis à jour le 15/04/2019 à 11:14
Photo : Plus de 52% des déplacements sont effectués dans le respect de la mobilité durable dans la capitale lombarde | @IgorSaveliev - Pixabay
mobilité durable milan

À Milan, 52% de déplacements sont propres et zéro émission, un record en Italie. Les données dans le reste du pays sont tout aussi encourageantes, comme le révèle le dernier rapport Legambiente.

Milan est la ville italienne la plus respectueuse de l'environnement en matière de mobilité durable. C'est ce que révèlent l'association environnementale Legambiente et l'association pour la mobilité électrique MotusE, dans leur dernier rapport, paru le 10 avril. 104 villes italiennes ont été passé à la loupe : disponibilité des véhicules électriques, taux de pollution, taux de motorisation, présence de pistes cyclables, taux de courses partagées...

100.000 véhicules en moins en 20 ans

Milan est largement en tête du classement. 52% des trajets effectués dans la ville le sont à pied, à vélo, en transports publics ou encore grâce aux véhicules en autopartage. En 20 ans, la ville lombarde a réussi à se séparer de 100.000 véhicules, pourtant elle a gagné tout autant d'habitants. Cela grâce à une politique locale très ambitieuse, notamment avec la mise en place du péage urbain (Area C) et plus récemment l’interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants dans la dénommée et étendue Area B.

Sur la deuxième marche du podium, Bologne (40% de services destinés à la mobilité durable et 39% de déplacements sans émission), suivie de Turin (27% de services durables et 40% de déplacements propres). Tout en bas du classement figurent Rome et Florence, avec 27 % de déplacements sans émission pour la capitale italienne et seulement 20% pour la ville toscane.

Le rapport souligne en outre la croissance du nombre de bornes électriques pour recharger les véhicules. En un an, celles pour les voitures ont augmenté de 130%, passant de 2.368 à 5.507. Celles pour les deux roues ont quant à elles connu une hausse de 40%, passant de 1.885 à 2.684.

« La mobilité sans émission est un moyen de relever le défi imposé par le changement climatique », souligne Legambiente. Et ces dernières années, le pays s'est laissé séduire par le car-sharing, service d'autopartage de véhicules propres et commence à se laisser tenter par les trottinettes électriques, elles aussi en autopartage.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

Quiz : connaissez-vous bien Milan ?

Vous vous sentez à Milan comme chez vous. Mais connaissez-vous tous les secrets de la capitale lombarde ? Histoire, architecture, tourisme, culture culinaire, football... Testez vos connaissances !