Samedi 21 juillet 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coupe du monde 2018 : comment les Italiens vivent-ils ce Mondial

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 27/06/2018 à 00:30 | Mis à jour le 27/06/2018 à 10:02
Coupe monde russie italie

Grands absents de la Coupe du monde en Russie, du jamais vu depuis 1958, les Italiens, qui n’ont pas d’autres choix que d’être résignés, se changent les idées à leur façon.

Une coupe du monde comme celle-là, les Italiens ne sont pas prêts de l’oublier ! Ils font pourtant tout pour. Absents du « mondiale », ils se voient privés des rites d’un mois de juin qui aurait pu être animé par la ferveur nationale : pas de matchs entre collègues au bureau, pas de réunion entre amis, ni familiales, autour d'une partita.
Dans les bars diffusant les matchs sur grand écran, on trouve des touristes et des résidents expatriés venus soutenir leur équipe nationale. Mais très peu d’Italiens (voire pas du tout). Ils préfèrent bouder sur leur canapé, regardant d’un œil les matchs en solo. Le matin au bar, ils ne parlent pas pronostic ni du match de la veille. Tout au plus, ils commentent les transferts de la série A, se projetant dans leur équipe « du cœur ».

Les nouvelles vedettes de la presse

Les quotidiens sportifs aussi éludent la tragedia. Ils titrent avant tout sur ces transferts de Série A ou mettent en avant d’autres sports : le tir à l’arc où l’Italie est arrivée en finale de la coupe du monde 2018 organisée à Salt Lake City ; l’escrime, où elle est arrivée 3ème, toujours de la coupe du monde. Et pour une fois, les Azzurre sont parvenues à voler la vedette à leurs collègues masculins en se qualifiant pour la coupe du monde de football féminin qui aura lieu en 2019 en France. Cela grâce à un « émouvant 3-0 contre le Portugal », comme le qualifie la presse transalpine. L’équipe nationale féminine italienne n’y avait pas participé depuis 20 ans.

Les Azzurri ne restent pour autant pas complètement absents des titres. On apprend ainsi par Io Donna (l’hebdomadaire féminin du Corriere della sera) : « Où les joueurs italiens sont en vacances » au lieu d’être en Russie. Ou encore, grâce au quotidien Corriere della sera (datant du 21 juin) que Gigio Donnarumma, l’un des gardiens de l’équipe italienne, passe son bac, comme les camarades de son âge.

Quand la pub redonne le sourire aux joueurs

Le 13 novembre 2017, le match nul avec la Suède, la non qualification de la Squadra Azzurra à la coupe du monde en Russie et les larmes de Gigi Buffon qui ne participera pas à un sixième Mondial, ont marqué avec amertume les tifosi italiens. « Depuis ce jour, il ne rit plus », ironise une publicité pour la bière Moretti, invitant les consommateurs à participer à un jeu concours pour lui « redonner le sourire ». Uber Eats et Mc Donalds ont quant à eux mis en scène des champions de pays étrangers, essayant de persuader le joueur italien Andrea Pirlo, un brin déprimé, de soutenir leur équipe. Insigne et Martens, les deux attaquants du Napoli, deviennent protagonistes d’un spot du site Trivago, comparateur de tarifs d’hôtels. Leur discussion : « Dans quel pays cherches-tu ta réservation ? » -  « En Russie, tu veux venir ? »

Les Italiens savent aussi faire preuve d’ironie pour contrer leur tragédie. Sur Facebook, une inscription indiquant « Vends DVD du Mondial 82 et 2006 pour les barbecues estivaux en 2018 » (dates auxquelles l’Italie a été championne du monde), a été partagée des milliers de fois par les plus nostalgiques.

Mais que les Italiens se consolent : il y a quoi qu'il en soit un peu d’Italie dans la Coupe du Monde de football. L’objet tant convoité, symbole de la manifestation, a été inventé et dessiné par le sculpteur italien Silvio Gazzaniga, et produit à Novate près de Milan.

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Leipreachan mer 27/06/2018 - 08:17

Quitte à avoir l'air c.., j'ai quand même mis mes petits drapeaux italiens sur les rétros de mon Abarth ! Elle n'aurait pas compris, elle...

Répondre