TEST: 2275

Les ambitions d'Air France-KLM et Delta pour ITA (ex-Alitalia)

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/03/2022 à 19:38 | Mis à jour le 10/03/2022 à 19:51
Photo : @Saggittarius A, Wikimedia commons
avion Ita Airways

Alors que la presse transalpine a évoqué mercredi, l’intention d’Air France-KLM et Delta de prendre une participation dans la compagnie italienne ITA, Air France déclare « vouloir nouer des liens plus étroits ».

ITA Airways suscite les convoitises de la part de ses concurrents. La nouvelle compagnie aérienne nationale, née des cendres d’Alitalia, attise notamment l’intérêt d’Air France-KLM, qui associé à l’américain Delta Airlines, auraient manifestés leur souhait d’une prise de participation majoritaire dans la jeune compagnie transalpine, d’après le quotidien La Repubblica ce mercredi.
Si la compagnie française n’a pas commenté ces rumeurs, elle a déclaré jeudi, être "déterminée [avec Delta et Virgin Atlantic] à forger des liens plus étroits avec la nouvelle Alitalia et à s'appuyer sur la réussite du partenariat commercial que les compagnies ont créé".

La déclaration transmise à la presse, soutient que les trois transporteurs aériens entendent travailler avec la direction de ITA Airways pour approfondir leur coopération.
Une déclaration qui laisse toutefois la voie libre à plusieurs interprétations et scénarios.

Les marques d’intérêt pour ITA Airways

Selon Reuters, fin janvier, l’allemand Lufthansa, allié au spécialiste du transport maritime MSC, étaient en pourparlers pour acquérir une participation de 40% dans ITA Airways.
Un fonds international détenant déjà des participations dans des compagnies aériennes à bas coût aurait par ailleurs manifesté son intérêt, selon La Reppublica.

Vers une privatisation d’ITA Airways

ITA Airways a remplacé Alitalia en octobre dernier, après près de 75 ans d’existence, dont des dernières années passées dans la tourmente. La nouvelle compagnie italienne a allumé ses moteurs avec une flotte réduite de moitié par rapport à Alitalia (52 appareils) qui devraient passer à 78 avions au cours de l’année et atteindre 105 avions d’ici 2025.
Depuis février, le gouvernement italien a ouvert la voie à la privatisation d’ITA Airways, avec un décret permettant d’entamer « le processus de recherche de partenaires pour ITA Airways" en vue d'une "offre publique ou une vente directe".

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale