Jeudi 17 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les maisons-musées de Milan, joyaux d’art et d’histoire

Par Inès Daneluzzo-Albertini | Publié le 12/09/2019 à 00:15 | Mis à jour le 12/09/2019 à 14:11
Photo : La chambre rouge de Carolina Borromeo et Giuseppe Bagatti, maison-musée Bagatti-Valsecchi. © Ruggero Longoni
Maison musée1

Elles font partie du patrimoine culturel et historique de Milan : les maisons-musées abritent des perles d’art et d’histoire, et furent autrefois habitées par les plus grands mécènes. Visite guidée à la découverte de 10 d'entre elles.

Comme on dit souvent à propos de Milan, la beauté de la ville est secrète et sait se faire désirer. Pour l’apprécier à sa juste valeur, il faut pousser les bonnes portes, connaître certaines particularités, savoir où se trouvent les joyaux. Parmi ceux-là, laissez-vous guider parmi les maisons-musées milanaises, gardiennes de temps révolus et précieux refuges de rares pièces d’art. Pour la plupart, les anciennes familles riches détentrices des foyers luxueux devenus musées ont décidé d’en faire don au domaine public. Cela permet aujourd’hui d’avoir accès à des mines d’art et d’histoire de l’aristocratie italienne.
Nota bene : les quatre premières de la liste font partie d’un circuit créé en 2008, le circuit des maisons-musées milanaises, visant à promouvoir le patrimoine culturel et artistique de la ville. Celles « hors-circuit » sont souvent méconnues.

Museo Bagatti-Valsecchi

L’ancienne résidence des barons, frères et collectionneurs d’art Fausto et Giuseppe Bagatti Valsecchi se trouve en plein centre de Milan, dans la Quadrilatero della Moda. Ouvert aux visites depuis 1994, le musée est un bijou d’un autre siècle, une invitation au voyage dans le temps. Le style néo-renaissance fascine et témoigne d’une vie aristocratique : l’intérieur est non seulement orné d’objets d’art et de décorations luxueuses, mais aussi équipé de mobilier luxueux pour son temps. Si on a l’impression de pénétrer une maison lombarde du 16ème siècle, conservée à merveille, on se rend vite compte que des équipements comme des robinets, chauffage ou électricité étaient réservés aux plus grands et aux plus raffinés.

 

maison musée milan
La Maison Musée regorge de toiles d’artistes italiens © Casa-Museo Boschi di Stefano

Casa-Museo Boschi di Stefano

Il s’agit de l’ancienne demeure de deux nobles mécènes italiens, Antonio Boschi et son épouse Marieda di Stefano. Dans le quartier de Lima quelque deux cent œuvres sont conservées, au deuxième étage d’un édifice style Art Déco des années 30, signé par le fameux architecte milanais Piero Portaluppi. Le musée a ouvert au public en 2003, afin d’y dévoiler les vestiges d’un temps au charme immortel. Meubles d’époque, céramiques réalisées par la maîtresse de maison, mais surtout une collection d’œuvres des plus grands italiens de l’art moderne, parmi lesquels Carrà, Morandi, Sironi, Boccioni… et d’autres. Les visiteurs déambulent le long de onze espaces aménagés dans une logique chronologique et de style. La philosophie du lieu est celle de regrouper non seulement l’esthétisme d’un tableau mais les grands esprits et les reflets sociaux qui s’y cachent. Entrée libre
www.fondazioneboschidistefano.it

 

Villa Necchi Campidoglio © Giorgio Majno, 2008 © Archivio FAI - Fondo Ambiente Italiano
Villa Necchi Campidoglio © Giorgio Majno, 2008 © Archivio FAI - Fondo Ambiente Italiano

Villa Necchi Campiglio

Les sœurs Nedda et Gigina Necchi, héritières d’une immense fortune, ainsi que le mari de la seconde, Angelo Campiglio, riche industriel lombard, habitaient autrefois cette immense villa. Construite en 1935 par Piero Portaluppi dans le style Art Déco, elle appartient depuis 2001 au Fondo Ambiente Italiano, association de sauvegarde culturelle. À l’intérieur, tout y est scrupuleusement conservé comme il y a 20 ans : meubles, vêtements, décoration, pièces d’art… Et dehors, le public jouit d’un cadre de visite exceptionnel. L’édifice sur deux étages est entouré d’un jardin avec piscine et ancien court de tennis. Un bâtiment aussi spacieux et élégant que sophistiqué, notamment parce qu’il était doté de techniques d’innovation exceptionnelles pour l’époque comme un chauffage central, des monte-plats, des portes coulissantes… Le style et l’histoire que racontent la Villa Necchi Campiglio fait d’elle une maison-musée milanaise incontournable.
www.fondoambiente.it/luoghi/villa-necchi-campiglio

 

maison musée milan
Salone dell’Affresco © Museo Poldi Pezzoli, Milano

Museo Poldi Pezzoli

Il se trouve près de l’Opéra La Scala, au 12 via Manzoni. Cette Maison-Musée et sa grande collection appartenaient à Gian Giacomo Poldi Pezzoli, fils du riche Giuseppe Poldi Pezzolli. Amateur d’art, le propriétaire collectionnait les armes anciennes et les peintures des Renaissances lombarde, vénitienne et toscane. On retrouve des artistes notoires sur ses murs comme Pollaiolo ou Botticelli. Ouvert à la visite, le lieu regorge d’objets passionnants. Au niveau du mobilier, le mécène sollicitait des hommes comme Giovanni Bertini et Luigi Scrosati, ses contemporains les plus en vogue. Ainsi, on retrouve plusieurs styles à l’intérieur de l’édifice : baroque, rocaille, ou renaissance. Une rencontre avec l’élégance passée, un voyage dans le temps et les styles, possible depuis son ouverture au public en 1881, trois ans après la mort de Gian Giacomo Poldi Pezzoli.

 

maison musée design milan
Le studio musée © Fondazione Achille Castiglioni

Fondazione Achille Castiglioni

Le designer italien y a travaillé quatre décennies, de 1962 à 2002, et les lieux sont visitables sur réservation depuis 2006. Un studio qui respire le travail manuel et artistique et l’énergie créative de l’artiste. La fondation du même nom a été créée en 2011 pour cataloguer et conserver la vie artistique d’Achille Castiglioni. Les curieux et passionnés peuvent revivre son histoire grâce à son studio.

 

vigne leonardo milan
Scalea Museo Vigna di Leonardo, www.vignadileonardo.com © Filippo Romano

Vignes de Léonard de Vinci, Casa Degli Atellani

Ré-ouverte en 2015, cette maison-musée est connue pour être une oasis de verdure, un endroit de « luxe, calme et volupté », comme écrirait Charles Baudelaire. Conservée exactement comme à l’époque de la Renaissance, on apprécie l’atmosphère merveilleuse du passé. Point de départ du voyage dans le temps : au fond du jardin, où se trouvent les vignes qui furent offertes à Léonard de Vinci par Ludovico Sforza, en 1498. Le parcours suit ensuite sept étapes, de la salle du zodiaque au jardin caché de Matteo Bandello, en passant par le studio d’Ettore Conti. Revivez l’histoire de ces personnages et d’un lieu fascinant en visitant cette perle milanaise.

 

maison musée milan
© Diego Rinaldi, per gentile concessione della Casa di riposo per musicisti - Fondazione Giuseppe Verdi

Casa Verdi – Casa di riposo per musicisti

Comme son nom l’indique, la Casa Verdi est une maison de retraite pour musiciens et musiciennes. Un lieu de refuge et d’asile à l’initiative de Giuseppe Verdi, aussi connu sous le nom du cygne de Busseto, l’un des plus grands compositeurs italiens. L’édifice de style néo-gothique, opérationnel depuis 1902, se visite gratuitement et sur réservation. On y découvre de splendides endroits traversés par une atmosphère de détente. On peut admirer la crypte en marbre et mosaïques où reposent Giuseppe Verdi et son épouse Giuseppina Strepponi, ainsi qu’une chapelle où sont célébrées les messes mais aussi les funérailles des résidents. Le lieu ne manque pas de souvenirs, et on goûte à l’émotion qu’il contient en s’y baladant, entre les pianos, les bustes de bronze, les tableaux et les meubles d’époque.

 

Maison musée Manzoni milan
Casa del Manzoni © Inès Daneluzzo

Casa del Manzoni

Voici l’une des nombreuses maisons qui ont accueilli l’écrivain italien Alessandro Manzoni, après un séjour à Paris en 1814. Un édifice de style néo-Renaissance aux inspirations lombardes de l’époque, qui abrite des secrets d’histoire et de la vie passée de l’auteur. On découvre cela au fur et à mesure de la visite, à travers les divers thèmes majeurs de son œuvre artistique. Une pièce clé de la maison est la bibliothèque qui donne sur le jardin, un lieu de travail et de concentration qu’il chérissait. La Casa del Manzoni accueille régulièrement expositions et évènements culturels, ce qui maintient la réputation selon laquelle elle participe à faire de Milan un lieu incontournable de culture et d’art, raison qui fit que son propriétaire y était tant attaché.

 

maison musée milan
Museo Mangini Bonomi © Inès Daneluzzo

Museo Mangini Bonomi

Un joyau d’art et d’histoire qui se trouve à côté de la célèbre Biblioteca Ambrosiana. On accède aux appartements de l’ancien propriétaire, le riche milanais Emilio Mangini, mais aussi à sa collection, gratuitement mais sur réservation. Le plus surprenant restent les objets du quotidien insolites dont elle regorge : il les regroupait de ses voyages en Europe, en gage de sa curiosité et de son goût pour le rare. On se stupéfait ainsi devant malles, pièces d’armurerie, cannes, cartes à jouer, éventails, assiettes… de toutes sortes.

 

maison musée milan
Museo Francesco Messina © Inès Daneluzzo

Museo Francesco Messina

Vous y retrouverez le travail d’une vie du sculpteur du même nom, sicilien d’origine et milanais d’adoption, ancien directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Brera. Chevaux, danseuses, nus féminins, personnages historiques en bronze, terre cuite, plâtre ou encore en marbre : au total plus de 80 sculptures sont abritées dans l’église désacralisée de Via San Sisto, ainsi qu’une vingtaine de travaux sur papier. Malgré le caractère insolite de l’édifice, c’est ici que Francesco Messina élit domicile au 20ème siècle et réalisa une partie de ses chefs-d’œuvre. Aujourd’hui, le lieu abrite également des expositions temporaires.

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ennered jeu 12/09/2019 - 13:55

Ah, de nouvelles découvertes à Milan. Merci

Répondre