Lundi 30 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Escapade au coeur de onze carnavals du Nord de l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 07/02/2020 à 00:15 | Mis à jour le 07/02/2020 à 00:15
Photo : Le carnaval milanais se fête selon le rite ambrosien
Carnaval Milan Bergame Piémont Venise

Le carnaval représente la fête profane par excellence, symbole de transgression, d’amusement et de moquerie. Des Alpes au Sud de la Sicile et de la Sardaigne, nombreuses sont les manifestations célébrant de la « semaine grasse ».
Venise, Bergame, Milan, Ivrée. Mais aussi dans la Vallée d’Aoste et dans le Trentin : voyage au cœur de onze carnavals du Nord (et un peu plus) de l’Italie.

 

Le Carnaval Ambrosien de Milan

Chaque ville a son masque star en Italie. A Milan, les rues regorgent de Meneghino, surnom donné au serviteur qui accompagnait ses maîtres à la messe le dimanche et symbole d'honnêteté, de travail et de générosité.
La dates du carnaval milanais diffèrent de celles de ses voisins. Dans la capitale lombarde, le carnaval conclut les festivités avec le « samedi gras ». On le doit à Saint Ambroise, saint patron de la ville qui aurait demandé aux habitants de reporter le début du Carême, pour pouvoir revenir à temps d'un pèlerinage.
A noter : le clou du spectacle a lieu le dernier jour, avec le traditionnel défilé de chars, le grand cortège historique et un spectacle nocturne Piazza del Duomo.
« Samedi gras » : 29 février 2020

 

carnaval ivrea italie

Le Carnaval d’Ivrée dans le Piémont et sa bataille d’orange

A un peu plus d’1h de Milan, la ville piémontaise d’Ivrée accueille l’un des carnavals les plus connus et plus anciens d’Italie. Le clou du spectacle : sa bataille d’oranges. Encore aujourd’hui, il maintient des liens avec le Moyen-Âge, époque où cette fête est apparue.
Chaque année, après un défilé en costume napoléonien, le général ouvre officiellement la bataille. Pendant trois jours, des milliers de personnes lancent sur les passants près de 400 tonnes d'oranges. Neuf équipes de la ville s’affrontent dans le but de faire gagner leur quartier. A noter, pour ne pas recevoir d’orange, il suffit de porter un bonnet phrygien hérité de la Révolution française, symbole de liberté.
Du 9 au 26 février 2020
 

Le carnaval (méconnu) de Bagolino (Brescia)

Peu connu, le carnaval de Bagolino (dans la province de Brescia), remonte au XVIème siècle. La manifestation folklorique réunit pendant deux jours (lundi et mardi gras) les balarì (danseurs et musiciens) dans les rues du village, vêtus de superbes costumes traditionnels. Les maschèr, eux, ces personnages grotesques masqués et déguisés en personnes âgées, se mêlent à la foule pour amuser le public, sans se faire reconnaître.
Lundi 24 et mardi 25 février 2020

 

Carnaval de Verrès dans la Vallée d’Aoste

En 1450, Catherine de Challant, noble valdôtaine, dansa avec les jeunes du village. En mémoire de ce geste jugé démocratique, les habitants de Verrès refont vivre l’épisode chaque année avec un défilé en costumes d’époque qui traverse le cœur du village. Au programme également : plusieurs soirées pittoresques et dansantes à l’intérieur du château antique, qui domine le village. Le mardi gras, polenta et saucisse sont distribuées au public !
Du 22 au 25 février 2020

 

Carnaval napoléonien de la Coumba Freida (Vallée d’Aosta)

Les communes de la vallée s’animent autour du carnaval de la « valle fredda » (la vallée froide), né pour rappeler le passage de Napoléon par le Col du Grand Saint Bernard en mai 1800, lors de la campagne d’Italie. Aussi, les costumes pittoresques représentent une allégorie des uniformes des soldats français de l’époque ; le bicorne et la redingote des « landzettes » (costumes traditionnels) sont quant à eux nettement plus décorés que les vêtements de l'empereur.
Au lendemain de l’épiphanie et jusqu’à mardi gras, les communes de Allein, Bionaz, Doues, Etroubles, Gignod, Ollomon, Oyace, Roisan, Saint-Rhémy-en-Bosses, Saint-Oyen et Valpelline se partagent le calendrier des festivités.

 

Le carnaval de Schignano près de Côme

Direction un petit village au cœur de la vallée d’Intelvi, non loin du lac de Côme. Chaque année, le carnaval implique les habitants dans une lutte entre Brut (cachés derrière leurs masques en bois, sculptés à la main), et Mascarun, les pauvres et les riches. Les rites débutent à minuit entre le 5 et le 6 janvier, ils trouvent leur apogée dans trois grands défilés : le carnaval des enfants (16 février 2020), le samedi précédent mardi gras (22 février 2020) et le mardi gras évidemment, caractérisé par la mise en scène de la « fugue du Carlisepp », pantin représentatif du carnaval, qui finit sa course, brûlé sur un bucher.

 

carnaval bergame

Le Carnaval original de Bergame

A Bergame, le roi du Carnaval c’est Arlequin. Plus connu comme masque de la tradition vénitienne, Arlequin est en réalité bergamasque. Il assume le rôle du bouffon, un serviteur sot, naïf, un brin taquin. Il représenterait en outre l'illustration d'un diable bouffon médiéval d'origine française, Hellequin. Le dernier jour des festivités, - cette année le 31 mars 2019 – le traditionnel défilé célèbre le mi-carême. L’évènement le plus important : le « Rasgamènt de la Ègia », consiste à ériger un grand bucher où une représentation d’une sorcière se fait brûler, à la suite du défilé. Le but, exorciser ou éloigner un épisode négatif pour la communauté.
Chaque année, plus de 60.000 visiteurs se rendent dans la ville lombarde. Il y aura sûrement plus de curieux cette année car pour la première fois, le carnaval est reconnu comme « historique ».

 

carnaval venise italie

Le mythique Carnaval de Venise

Le carnaval de Venise voit le jour au Moyen-Âge et depuis il a bien évolué. Mais certaines traditions persistent, comme la fête des Maries. En 943, douze demoiselles sont enlevées par des pirates juste avant leur mariage, elles seront libérées par les vénitiens. En leur mémoire, les plus jolies filles de la ville défilent pendant la période du Carnaval. La plus belle vénitienne se jette chaque année du campanile pour la place Saint-Marc, devant des dizaines de milliers de personnes.  
Chaque année, le plus long des carnavals italiens, rallongé pour permettre aux touristes d’assister aux festivités accueille plus de 100.000 visiteurs masqués, dont une grande majorité de Français !
 

Carnaval Habsbourg de Madonna di Campiglio (Trentin Haut Adige)

Le carnaval princier de la célèbre station de ski, qui accueillait autrefois, régulièrement, la cour impériale des Habsbourg dans ses hôtels prestigieux, fait régner une atmosphère magique et d’une autre époque. On plonge dans le passé avec le couple impérial formé par la princesse Sissi et l’empereur Francesco Giuseppe qui défilent dans un cortège formé de dames et de cavaliers.
Du 24 au 28 février 2020

 

Le Carnaval de Cento, « Carnaval d’Europe »

Descendons jusqu’en Emilie-Romagne pour célébrer le Carnaval de Cento, couronné du titre de « Carnaval d’Europe ». Cinq week-end de gigantesque spectacle et de fête durant lesquels défilent d’imposants chars décorés, desquels sont jetés des confiseries, peluches et gadgets.
L’événement se conclut avec le Tasi, le masque typique du carnaval de la région, lancé aux flammes pour symboliser la mort du carnaval.
Défilées les 9,16 et 23 février, les 1 et 8 mars 2020

 

Le célèbre carnaval de Viareggio

Ce carnaval toscan est l’un des plus fameux d’Italie ! Tout a commencé en 1873, lorsqu’un groupe de jeunes de la bourgeoisie locale, souhaitant protester contre la pression fiscale, organisa un défilé de chars construits par les ouvriers du port. Depuis, les imposants chars sont devenus de véritables œuvres d’art, à admirer cette année du 1er au 25 février 2020.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

cha ven 22/02/2019 - 09:53

Bonjour, allez-vous faire une article avec le programme spécifique durant la semaine de carnaval à milan? merci

Répondre

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Tour d’Italie à travers ses musées à visiter virtuellement

Les musées du Capitole de Rome, la Galerie d’Ombrie, les Offices de Florence, le musée d’art contemporain de Bolzano... Sélection d’initiatives des musées italiens pour apporter la culture à la maison