Mercredi 21 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Architecture : Vittorio Gregotti fête ses 90 ans au PAC

Par Monica La Rivière | Publié le 11/01/2018 à 00:33 | Mis à jour le 11/01/2018 à 09:18
Photo : L'exposition sur les projets de l'architecte lombard est à voir jusqu'au 11 février au PAC / Monica La Rivière
expo gregotti

Une exposition des projets sur 64 ans de carrière est dédiée à l’architecte lombard Vittorio Gregotti. On lui doit la reconversion de sites industriels tels le quartier universitaire de la Bicocca à Milan mais aussi d’œuvres monumentales dialoguant avec le territoire, comme le Grand Théâtre d’Aix-en-Provence et le stade d’Agadir. Au Pavillon d’Art Contemporain jusqu’au 11 février 2018.

Un dialogue entre mémoire et actualité du territoire

Il est difficile de résumer toute une vie en activité encore à 90 ans ! C’est le défi lancé par la rétrospective intitulée « Le territoire de l’architecture » dédiée à Vittorio Gregotti qui prend place au Pavillon d’Art Contemporain situé au cœur du jardin de la Villa Reale (métro Palestro). Les 60 dessins et 40 maquettes exposés, sans compter les photos, proviennent des deux instituts auxquels Gregotti a légué ses archives : le Centre Pompidou de Paris et le Casva (Centro di Alti Studi sulle Arti Visive) de Milan.

Théoricien, urbaniste, architecte et designer, Gregotti a initié sa carrière dans les années cinquante, en plein boom de l’architecture moderne. Tout en adoptant les caractéristiques d’une architecture plus fonctionnelle et rationnelle, il s’est vite différencié des modernistes car il ne peut s’abstraire du contexte historique et géographique des lieux. Ses projets se distinguent par cette quête d’équilibre entre signes du passé et besoins du futur des lieux. On pense au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence (2003-2007), sorte de « colline de pierre », dont la morphologie en terrasses circulaires « imite de façon sublimée » la Montagne Sainte-Victoire. Ou encore aux stades de Marrakech et d’Agadir (1999-2014), sous forme d’ancienne citadelle fortifiée ou de colline artificielle dont le stade serait cratère.

grand théâtre d'aix en provence
Projet du Grand Théâtre d'Aix-en-Provence / Jean-Claude Carbonne

 

Les usines du savoir

Il déclare : « Je suis un fils d’industriels, pratiquement né en usine » dans une époque où les travailleurs vivaient en communauté. C’est dans ce même esprit communautaire que Gregotti a conçu des cités universitaires en Europe mais aussi les plans d’urbanisme pour des villes en Chine, tout en respectant la tradition des territoires. Citons le projet de la Bicocca (1985-2007) obtenu par concours pour son concept innovateur, cher à la ville de Milan : la reconversion des aires industrielles en pôles socioculturels, tout en conservant la mémoire des lieux et en exaltant la rénovation urbaine de la cité.

Projet Bicocca
Projet Bicocca

 

C’est ainsi que sur le site de 700.000 m² des anciennes usines de la Pirelli, Gregotti Associati International a préservé et reconverti plusieurs édifices existants, introduit le campus et les facultés de l’Université de la Bicocca, des immeubles d’habitation, des places, un musée et le Théâtre des Arcimboldi (2.383 places), évoquant l’atmosphère des cités-usines, chères à l’architecte.

A noter : durant l’exposition, un tour gratuit de deux heures de la Bicocca est prévu pour les samedis 20 et 27 janvier et 10 février. En fin de parcours les participants recevront un coupon de réduction du billet de 4 euros (sur 8 euros) pour la visite de l’expo au PAC qui se termine le 11 février (info et réservations tel. 0264423971, visite@fondazionepirelli.org).

 

0 CommentairesRéagir

Actualités

SOCIÉTÉ

La Tattoo mania investit le corps des Italiens

On ne parle plus de phénomène de mode tant la pratique du tatouage connaît un véritable raz-de-marée. A l’occasion de la Tattoo Convention de Milan, analyse de la passion des Italiens pour cet art.

Sur le même sujet