Samedi 6 mars 2021

Un mauvais jour n’est pas une mauvaise vie

Par Johanna Wozniak | Publié le 19/02/2021 à 10:10 | Mis à jour le 19/02/2021 à 13:41
Photo : Patrick Tomasso - Unsplash
positive attitude confinement

Mes très chers lecteurs, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas (contre toute attente) ! Tout me touche davantage, tant aussi bien les jours avec que les jours sans. Mais bonne nouvelle : le positif attire le positif.

 

Parfois, la malchance nous poursuit pendant des jours, voire des semaines. Pour être totalement transparente avec vous, la semaine dernière je me suis retrouvée dans pareille situation. Difficile de voir le bout du tunnel quand de nombreuses nouvelles parasites vos good vibes. Mais comme dit le proverbe : it’s a bad day, not a bad life (= c’est un mauvais jour, pas une mauvaise vie). Si vous êtes comme moi, vous avez tendance à ressentir les choses x1000. L’amour, la déception, la tristesse, la joie. L’ampleur du sentiment que vous ressentez quelqu’il puisse être est à la hauteur de l’implication que vous mettez dans ce projet. Comme il n’est pas bon de se conforter dans un sentiment négatif, je vais vous expliquer comment j’ai réussi à me remettre sur pied (sans trop traîner qui plus est !).

Et puis souvenez-vous d’une chose plus qu’importante : il est impossible d’être toujours au top, l’important est de donner le meilleur de soi-même, quoi qu’il advienne. Hier était un mauvais jour certes, mais aujourd’hui est un nouveau départ avec des possibilités infinies de faire mieux que la veille.

 

Le sport, mon remède miracle

Pour éliminer toute la contrariété d’une mauvaise semaine, un bon footing ou une bonne séance de sport permettent de se défouler comme il se doit (toutefois attention aux courbatures, je peux en témoigner au moment même où je vous écris ces quelques lignes). Le sport permet de se concentrer sur autre chose, et surtout de sortir la tête de l’eau. S’évader, se vider la tête et mettre un terme à la course effrénée de ces ondes négatives qui parasitent notre vie à l’instant T.

 

Prendre soin de soi, encore et toujours

Je ne vous le répèterai jamais assez : il faut prendre soin de soi. Tout particulièrement lors d’une semaine où le bien-être peine à pointer le bout de son nez. Faites-vous couler un bon bain chaud avec votre playlist préférée (personnellement, notre playlist des années 80 marche à tous les coups pour me remonter le moral en un claquement de doigts). Appliquez un masque sur votre visage, mettez votre série préférée (dans ces moments-là Friends est celle qui fait parfaitement le job), mangez des sucreries et servez-vous un bon cocktail (avec modération bien sûr) : mode emmitouflée activé. Se retrouver avec soi-même, s’écouter et surtout se laisser aller est la clé de voute de mon bien-être. Lorsque je dois me confronter à ce foutu pic de stress durant lequel mon anxiété prend le dessus, les exercices de respirations sont un très bon remède pour reprendre le contrôle de la situation.

 

Mes copines, solution idéale à tous mes maux

Pour réparer un coeur brisé après un chagrin d'amour ou encore pour se remettre sur le droit chemin : les copines restent le remède parfait. Malheureusement ce n’est pas à la terrasse d’un café ou en train de danser sur un bar qu’elles nous remonteront le moral, mais bel et bien à travers notre téléphone. Il faut toujours voir le bon côté des choses : un FaceTime permet de remonter le moral des troupes en un rien de temps et c’est tout ce dont nous avons besoin quand les galères s’enchaînent. Couper notre train-train quotidien avec un coup de téléphone à notre meilleure amie nous fait instantanément aller mieux.

Vous l’aurez compris, nous vivons tous des moments où nous sommes moins en forme qu’à notre habitude et cela reste quelque chose de normal car après tout, nous ne sommes que des humains. Il faut simplement savoir l’accepter. S’il y a bien une chose que j’apprends un peu plus chaque jour en ces temps confinés, c’est qu’il ne faut jamais se laisser emporter dans la spirale du négatif. Ne cessons pas d’avoir foi en les personnes que nous sommes, maintenant plus que jamais.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet