Jeudi 4 mars 2021

Avons-nous signé pour un CDI, Confinement à Durée Indéterminée ?

Par Marie Lagache | Publié le 26/01/2021 à 17:35 | Mis à jour le 26/01/2021 à 17:49
Photo : Markus Spiske-Unsplash
Fin Confinement Angleterre

La tension commence à monter alors que la sortie de la pandémie de Covid-19 s’éloigne. Une pression importante à laquelle les politiques font face sans donner véritablement de réponse. Alors que le confinement semble faire effet et que les cas diminuent, quand allons-nous être déconfinés ?

Lapsus révélateur, ou pas. Boris Johnson a déclaré à la presse britannique ce lundi 25 janvier que le gouvernement “examinera le potentiel assouplissement de certaines mesures du confinement avant le 15 février”. Cette phrase a surpris tout le monde car le maître mot au sommet de l’Angleterre demeurait jusque-là être “prudence”. Au sein même de Downing Street, la surprise fut de taille.

Immédiatement après, les équipes du Premier ministre ont clarifié la situation auprès du Guardian. Les propos de Boris Johnson auraient été mal interprétés et aucun changement ne serait à venir en Angleterre jusqu’au 15 février. Ce dérapage semble avoir été causé par la pression, aussi bien populaire que politique, que subissent les membres de l’équipe Johnson pour déterminer la date d’un déconfinement. En réalité, pour le moment, il n’y a pas grand chose à dire sur la fin des restrictions et il serait juste prématuré de donner un calendrier de sortie de crise, aussi bien pour les médias que les politiques et les scientifiques.

Quelles sont les conditions pour déconfiner l’Angleterre ?

Les termes du contrat étaient pourtant clairs. Le Premier ministre britannique avait expliqué dès l’annonce du troisième confinement que le verrouillage du pays ne pourrait être levé dans la seule et unique mesure où les personnes des quatre premiers groupes prioritaires à la vaccination auront reçu la première dose du sérum. Ce qui représente près de 14 millions de Britanniques. Même si l’Angleterre se trouve sur la bonne voie avec bientôt 7 millions d’injections, la route reste encore longue et semée d’embûches.

Le secrétaire à la Santé, Matt Hancock, fait partie des personnes les plus questionnées sur cette tant désirée date de déconfinement. Sa dernière déclaration date de ce dimanche 24 janvier à Sky News, où il explique qu’il reste “encore un long, très long chemin jusqu’à ce que les restrictions puissent être levées”. Matt Hancock nous a quand même fait cadeau de quelques informations supplémentaires dans sa conférence de presse du lundi 25 janvier. Le secrétaire à la Santé a promulgué quatre facteurs qui doivent évoluer positivement pour que le confinement touche à sa fin.

La sortie du verrouillage national dépend donc du taux de mortalité, du nombre de personnes hospitalisées, de la propagation de nouveaux variants ainsi que de leurs conséquences sur la pandémie, et le déploiement du vaccin contre le coronavirus. Ces indications sont donc à suivre de très près, mais aucune estimation ne peut pour l’instant être envisagée. De plus, le cumul de ces quatres critères, et donc le déconfinement, n’implique pas un retour à la normale ou à la vie d’avant. De nombreuses restrictions vont probablement perdurer encore longtemps.

Un déconfinement pas synonyme d’une sortie de crise

Nous manquons en effet de données sur les conséquences du vaccin contre le Covid-19 sur la transmission du virus. Les personnes vaccinées pourraient en effet toujours être propagatrices la maladie. Ces dernières devront en conséquence continuer de porter un masque et de respecter la distanciation sociale. Le SAGE, comité scientifique conseillant le gouvernement britannique, évoquait déjà cette possibilité au début du mois de janvier. La réouverture des restaurants, bars, lieux de spectacle pourrait quant à elle être progressive. De plus, face à la multiplication des variants les restrictions de voyage risquent même d’être durcies. Patience, le nouveau maître mot.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Budapest Appercu
ANIMAUX

Les chiens ont conscience de leur corps : révolution de l’éthologie ?

Les chiens ont conscience de leur corps. C’est ce que montre une étude réalisée par des éthologues hongrois. Il semblerait que le meilleur ami de l’homme ait encore des secrets à révéler.

Sur le même sujet