Retour sur la semaine de la citoyenneté au lycée Chateaubriand

Par Karine Gauthey | Publié le 09/05/2019 à 11:25 | Mis à jour le 10/05/2019 à 16:49
Capture d’écran 2019-05-09 à 11.31.59

La semaine de la citoyenneté s’est déroulée du 15 au 19 avril 2019 au lycée Chateaubriand. Cette semaine avait pour but de sensibiliser l’ensemble des élèves sur un thème commun : l’Égalité et la Diversité. Nous avons rencontré deux élèves élues au Conseil pour la Vie Collégienne (CVC) et au Conseil pour la Vie Lycéenne (CVL), Pénélope et Sarah, ainsi qu’une élève ayant activement participé aux différents ateliers proposés tout au long de la semaine, Carolina.

 

PJ : Que représente pour toi la semaine de la citoyenneté ?

Sarah : C’est la semaine où on expose ce que l’on fait durant les autres jours de l’année, de quelle façon on est solidaire envers tous les problèmes qu’il y a dans le monde, comme le racisme, le sexisme, les problèmes d’argent, la pauvreté, etc.

Pénélope : Cette semaine était dédiée à l’égalité et à la diversité. À travers différentes actions nous voulions faire comprendre à tous les élèves l’importance du savoir vivre ensemble, en tenant compte et en respectant les diversités de chacun. C’était un moment de réflexion important pour toute la communauté qui nous a aidé dans notre chemin de devenir dans le futur des adultes responsables, avec des valeurs et des règles.

Carolina : La semaine de la citoyenneté est une semaine qui se différencie des autres parce que c’est une semaine d’union et d’apprentissage. En effet, pendant la semaine les élèves participent à plusieurs conférences, à la course contre la faim pour donner de l’argent aux plus pauvres, à 1h de sport avec des sportifs handicapés, etc. De plus, chaque année, pour conclure la semaine de la citoyenneté, nous organisons un repas du monde où chaque personne apporte quelque chose à manger de sa propre ville ou pays.

 

PJ : Pourquoi le CVL a-t-il choisi cette thématique ?

Sarah : Dans la cour on a mis des exposés sur les femmes, faits par les élèves, car au collège, on a encore cette vision de différences entre les garçons et les filles. On le ressent à l’école, par exemple, l’équipe féminine de foot est allée à Bucarest pour un tournoi, elles ont fini dernières et les garçons leur ont dit qu’elles avaient perdu car elles étaient des filles.

Pénélope : En tant que membre du CVL, je crois que notre rôle est celui de sensibiliser nos camarades et d’attirer l’attention de la communauté sur les problèmes qui peuvent surgir dans la société actuelle. Comment ne pas souligner que de nos jours, il y a des personnes qui meurent de faim, que d’autres vivent dans des situations d’handicap graves, avec des maladies invalidantes et des difficultés pour ceux qui leur sont à cotés ? Et comment oublier que de nos jours, il y a encore des manifestations de racisme, d’intolérance religieuse, de discrimination, de sexisme ? C’est pour cela que nous voulions faire réfléchir nos camarades, leur faire comprendre que nous aimerions vivre dans une société qui comprend tous ces problèmes. Une société qui commence à aider les autres afin d’apporter une contribution, même petite, pour montrer que nous voudrions améliorer ces situations. L’important est de commencer et d’y croire ...

 

PJ : Comment avez-vous procédé avec les membres de la communauté éducative pour mettre en place cette semaine ?

Sarah : On a fait plusieurs réunions, deux ou trois, la première au début de l’année, on a évoqué les choses à améliorer dans l’établissement. La seconde a eu lieu en décembre, on a fait des groupes par classe pour monter des projets à mettre en place durant la semaine de la citoyenneté.

Pénélope : En ce qui concerne sa mise en place, nous avons voulu partager nos valeurs à travers des domaines variés, soit dans le sport « avec la course contre la faim », soit avec des dons de sang, des conférences mais aussi avec des ateliers d’art avec des spectacles, des documentaires et de la musique Gospel.

Carolina : Cette année, la semaine de la citoyenneté a été bien organisée. Elle se déroule depuis trois ans et chaque année elle est de mieux en mieux organisée. La nouveauté de cette année est l’association de chaque jour à une couleur. Par exemple mercredi, le jour de la prise de sang, tout le monde devait s’habiller en rouge.

rencontre

PJ : Qu’attendiez-vous de la part des élèves durant la semaine et l’ont-ils appréciée ?

Sarah : Je suis plutôt satisfaite car les activités ont été bien mises en place, la course s’est bien passée, les élèves avaient l’air intéressés, mais selon moi, il y a encore des choses à améliorer. J’aimerais que les élèves se sentent encore plus concernés par tous les thèmes évoqués.

Pénélope : Pendant cette semaine nous attendions une sensibilisation de tous les élèves et de leurs familles.

Carolina : Beaucoup d’élèves ont apprécié cette semaine, puisque nombreux sont ceux qui ont suivi le thème, s’habillant chaque jour avec des vêtements aux couleurs demandées. Certains ont mis un costume le vendredi et ont apporté quelque chose à manger, comme convenu.

Ils ne méritent pas

Karine Gauthey

Karine Gauthey

Rédactrice en chef et Directrice d'édition bénévole pour Lepetitjournal.com/Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition internationale