Mercredi 26 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ETUDIANTS - Trouver un logement à Rome pour la rentrée !

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 25/07/2016 à 17:31 | Mis à jour le 25/07/2016 à 20:21

 

Trouver un logement, ce n'est pas évident. Surtout quand on est étudiant et étranger. Mais ne dramatisez pas ! Une fois installé dans le logement de vos rêves, vous ne voudrez plus retourner vivre chez papa-maman? Voici un guide complet pour trouver son logement à Rome en toute sérénité.

 

Tâter le terrain

Dès que vous savez que vous allez étudier à Rome vous pouvez commencer à regarder les annonces, pour voir les ordres de prix. S 'il y a des Erasmus dans votre école qui sont originaires de Rome, n'hésitez pas à leur demander quel quartier ils vous conseillent, et même de vous prévenir si l'ami d'un ami libère sa chambre !

 

Prévoyez un certain budget : pour un "posto letto" dans une "camera doppia", c'est-à-dire un lit en chambre double, vous paierez environ 250 euros par mois. Si vous ne voulez pas partager votre chambre, vous devez chercher une "camera singola con uso del bagno e della cucina". C'est une chambre simple dans un appartement en colocation. Vous la paierez entre 350 et 500 euros. Attention : vérifiez que ce prix inclut les charges. L'annonce doit alors spécifier "spese incluse". Délimitez bien ce que vous voulez à l'avance et quels critères vous privilégiez, ça sera du temps gagné lors du tri des annonces et des visites.

 

Quand chercher ?

Pour trouver sa chambre pour septembre, la période idéale serait le mois de juillet, jusqu'à mi-août. C'est le moment où les chambres se libèrent pour septembre mais aussi celui où la demande n'est pas encore trop forte. Avant, vous trouverez peu d'annonces pour louer en septembre, après la concurrence devient rude.

 

Mais je ne suis pas sur place !

Trois solutions s'offrent à vous :

  1. Prenez une semaine de vacances dans la capitale et faites toutes vos visites cette semaine-là. Le risque est de évidement de ne pas trouver chaussure à son pied. 
  2. Prenez votre chambre sans faire de visites. Vous pouvez à ce moment demander à faire un skype, la personne peut vous faire un tour de l'appartement. Dans ce cas-là, il est plus important de signer un contrat. Passez votre chemin si vous avez le moindre doute.
  3. Arrivez en août, en prenant un AirBnB ou en louant une chambre pour une brève période (un mois ou 2 semaines) et cherchez à ce moment-là.

Ou trouver ?

Tout d'abord, renseignez-vous auprès de votre université pour savoir si une aide n'est pas proposée aux étudiants étrangers qui cherchent un logement.

Il existe de nombreux sites internet italiens où vous pouvez laisser une annonce et/ ou en consulter : www.portaportese.it vous proposera régulièrement des chambres en fonction de critères que vous aurez choisis au préalable. Consultez aussi www.affittaroma.it . Des associations pour les étudiants étrangers vous aident aussi dans la recherche de logement :www.erasmusroma.orgwww.studentplus.it

Vous pouvez aussi cherche sur Subito.it (l'équivalent de Leboncoin français) ou alors sur ? Facebook ! De nombreux groupes rassemblent des annonces d'étudiants qui laissent leur chambre singola ou doppia. Cela évite d'éventuels coûts d'agence.

Quelques groupes Facebook : Stanze e posti letto in affitto a Roma, Camere in affitto a Roma ou Affittasi Roma.

Vous pouvez même mettre votre propre annonce, en exposant bien tous vos critères.

Pour ceux qui ne parlent pas (encore) italien, vous trouverez plus d'annonces en anglais sur le site Housinganywhere.

Dans le quartier de l'université Sapienza, les rues sont couvertes d'annonces. N'hésitez pas à les consulter et à appeler rapidement le propriétaire. La concurrence est vive?

Dans quel quartier ?

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'être tributaire des transports en commun peut devenir très vite fatiguant et occasionner une grosse perte de temps.

Le mieux est de vous rapprocher le plus possible du lieu ou vous allez passer le plus de temps (le bar ? euh la fac).

Attention : vérifiez bien où se situe votre faculté, celle-ci peut se trouver en dehors de la zone universitaire !

Vous l'avez compris, Google maps sera pour un temps votre ami le plus fidèle.

Le contrat

On peut ne pas vous proposer de contrat, l'avantage, c'est qu'en cas d'ennuis, vous pouvez quitter l'appartement quand vous voulez. Toutefois, pour éviter de mauvaises surprises, insistez pour mettre par écrit les termes du contrat. Exigez également un reçu lorsque vous paierez caution et loyer.

Si on vous propose un contrat, dans ce cas il vous faudra vous fournir un codice fiscale. Un passage à l'Agenzia delle entrate avec votre carte d'identité, un formulaire plus tard, le tour est joué ! 

Quelques détails à ne pas négliger ?

Evitez de prendre une colocation avec d'autres Français. Partager une année d'étude avec d'autres étrangers est plus enrichissant. Pourquoi ne pas vivre qu'avec des Italiens, pour progresser plus vite dans la langue ?

Ne vous précipitez pas sur la première offre? Avant d'avancer de l'argent, assurez-vous que l'appartement soit bien celui de vos rêves : chambre spacieuse, lumineuse, propre, avec balcon, salon (très rare à Rome dans un logement étudiant), machine à laver, et que tout soit en état de fonctionnement. Enfin, vérifiez que vous pouvez y inviter vos amis français en visite à Rome?

L'appartement que vous avez visité remplit tous les critères ? Allez-y vite avant que quelqu'un prenne votre place !

Bénédicte Lutaud, mis à jour par Manon Botticelli (Lepetitjournal.com de Rome) - Mardi 26 juillet 2016

Retrouvez tous nos articles pratique ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Du théâtre en français présenté la semaine prochaine!

Les participants des ateliers de théâtre de l’Institut français - Centre Saint-Louis (l’IF-CSL) présenteront trois spectacles gratuits, dans le petit théâtre du Centre Culturel français.

Sur le même sujet