Le Vatican engagé dans la course à la vaccination

Par Anaïs Lucien-Belliard | Publié le 08/02/2021 à 11:31 | Mis à jour le 08/02/2021 à 11:53
des-sans-abri-attendent-d-etre-vaccines-contre-le-covid-19-au-vatican-le-20-janvier-2021_6290568

À la suite de la mort d’un sans-abri sur la place Saint-Pierre, le Vatican a décidé de lancer sa propre campagne de vaccination. Mercredi, un premier groupe d’une vingtaine de personnes en état précaire ont pu bénéficier de cette mesure.

La campagne vaccinale vaticane a commencé il y a bientôt deux semaines, avec la vaccination du pape François, 84 ans et du pape émérite Benoît XVI, âgé de 93 ans. Destinée aux employés du Vatican ainsi qu’à ses habitants, le décès récent d’un sans-abri Nigérian à proximité de la place Saint-Pierre a créé l’émoi, et poussé le Saint-Siège à étendre sa campagne de vaccination aux personnes vulnérables.

Ils sont ainsi vingt-cinq à avoir bénéficié de la vaccination depuis mercredi dernier. Originaire d’Italie, de Géorgie et de Roumanie, ils ont tous en commun d’être sans ressource financière fixe et d’avoir une santé fragile. Selon le portail d'informations du Vatican, ils vivent dispatchés entre le Palazzo Migliori, un immeuble du Saint-Siège administré par la communauté de Sant’Egidio, et deux maisons régies par des Missionnaires de la Charité de Mère Teresa.

Parmi les vaccinés, on compte Mario Raviart, un estropié en fauteuil roulant qui, privé de sa pension d’invalidité, s’est retrouvé sans domicile au moment du premier confinement, en mars 2020. « Le vaccin s'est très bien passé, maintenant j'ai une sécurité supplémentaire », a déclaré le nouveau vacciné tout sourire, tandis qu’il sortait de la salle Paul VI.

Depuis son accession on « saint trône », n’a eu de cesse que de revendiquer des valeurs de charité et de fraternité qu’il tente de mettre en application, en soutenant.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, l’évêque de Rome et l’aumônerie apostolique, dirigée par le cardinal polonais Konrad Krajewski, ont travaillé à soutenir les Romains en situation de précarité, au nom de la charité et de la fraternité, en leur permettant notamment de se faire te

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition internationale