Jeudi 18 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le gouvernement "populiste" de Conte entre en fonction

Par Riccardo Lozzi | Publié le 07/06/2018 à 10:11 | Mis à jour le 01/10/2018 à 12:52
giuseppe conte

Avec la confiance  votée par le parlement et le sénat, le nouveau gouvernement italien est officiellement entré en fonction avec le professeur Giuseppe Conte dans le rôle du Premier ministre.

Le Président du Conseil se dit à la tête d’un  «gouvernement du changement» et revendique : «Si le populisme est l’aptitude de la classe dirigeante à écouter les besoins du peuple, alors nous sommes populistes !». 

Dans son discours au Sénat, Conte a évoqué les points principaux contenus dans le contrat signé par la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles. Sur la politique étrangère de l’Italie, il prône une «ouverture vers la Russie, avec la possibilité de révision des sanctions». Par rapport à l’Union Européenne, il ne met pas «en discussion notre appartenance à l’Union et à l’Euro, mais l’Italie demandera de renégocier les politiques d’immigration». A propos de l’immigration, elle «ne doit plus être un business». «Nous ne sommes pas racistes et nous ne le serons jamais !».
 

Aux cotés du nouveau Président du conseil, se trouvaient Di Maio et Salvini, les deux leaders, ministres et vice-présidents du Gouvernement.  Ils ont applaudi Conte et étaient visiblement heureux aussi de la réaction de leurs élus qui ont voté la confiance avec 171 voix favorables, 117 contre et 25 abstentions. A la chambre des députés, les deux forces politiques ont obtenu une majorité encore plus large : 350 voix «pour», 236 «contre» et 35 abstentions. 

Riccardo Lozzi - lepetitjournal.com

Riccardo Lozzi

Rédacteur en chef et Responsable de l'édition Lepetitjournal.com/Rome
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Milan Appercu
ECONOMIE

Fiat : L’hommage de la presse italienne à Sergio Marchionne

Tout le week-end, le « sauveur de Fiat » a fait la Une de l’ensemble des journaux italiens. En fin de vie, le patron emblématique du grand groupe automobile a passé la main en urgence.

Sur le même sujet