Mercredi 22 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le 20 février, apéritif mensuel de l'Union des Français de Rome

Par Vincent Rochette | Publié le 13/02/2019 à 21:03 | Mis à jour le 13/02/2019 à 21:10
Affiche apéritif 200219

Le mercredi 20 février prochain, l'Union des Français de Rome et du Latium tiendra son apéritif mensuel à partir de 18h30 au Bar-musée Canova Tadolini, au numéro 150 de la Via del Babuino !

« A peine franchi le seuil, on est aussitôt surpris par l’enchevêtrement de sculptures en marbre et bronze, de bustes de papes, de statues de dieux sportifs, de bas-reliefs de femmes nobles, de pièces d’anatomie qui semblent sortir des murs ou reposent sur des piédestaux dans la confusion typique d’un atelier d'art. Ici, les paroles de Paul Claudel prennent tout leur sens : « L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l'imagination ».

« Le sculpteur Antonio Canova, principal représentant du néoclassicisme italien, y tenait autrefois son atelier, qu'il a laissé en héritage en 1818 à son élève favori, Adamo Tadolini. De 1818 à 1967, l’atelier de la Via del Babuino est resté aux mains de quatre générations de sculpteurs appartenant à la famille Tadolini », selon l'Union.

Informations 

Mercredi 20 février - à partir de 18h30

Bar-musée Canova Tadolini (Via del Babuino, 150)

Formule buffet et boisson au choix : 15€ par personne

vincent rochette

Vincent Rochette

Québécois vivant avec sa famille à Rome, Vincent Rochette a travaillé comme chef de pupitre et édimestre pour les journaux du plus grand groupe d'information du Québec, Québecor.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

POLITIQUE

Florence: Gaëlle Barré candidate comme conseillère communale

La conseillère consulaire de la circonscription d'Italie du Sud, Malte et l'Etat de la Cité du Vatican, Gaëlle Barré, est sur les rangs pour un poste de conseillère communale à Florence.

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Salomé d’Oscar Wilde, présentée en français au Teatro Palladium

Salomé, dont le spectacle se joue du 29 au 31 mai au Teatro Palladium, est une des pièces les plus controversées d’Oscar Wilde, le génie anglais qui choqua un XIXème siècle aux mœurs strictes.