Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Florence: Gaëlle Barré candidate comme conseillère communale

Par Vincent Rochette | Publié le 22/05/2019 à 07:21 | Mis à jour le 22/05/2019 à 09:49
Gaëlle Barré conseillère communale Florence

La conseillère consulaire de la circonscription d'Italie du Sud, Malte et l'Etat de la Cité du Vatican, Gaëlle Barré, est sur les rangs pour un poste de conseillère communale à Florence, aux côtés du maire sortant et représentant du Parti démocrate italien élu à la tête de la ville depuis 2014, Dario Nardella. L’élection a lieu le même jour que les élections européennes, dimanche 26 mai.     

« En pleine élection européenne, je trouve très bien que les citoyens des pays membres de l'Union européenne résidents dans un pays européen de manière stable puissent se présenter lors des élections communales », affirme la candidate qui habite depuis 19 ans à Florence. Elle a répondu à l’appel du maire Nardella qui lui a demandé d’être sur la liste civique Nardella Sindaco. 

En demandant à une conseillère consulaire française d’être candidate sur sa liste civique, Gaëlle Barré estime que le maire Nardella, profondément francophile, a souhaité témoigner de l’importance des relations franco-italiennes, en mettant de l’avant Florence comme ville européenne.   

«Depuis 19 ans, comme citoyenne de Florence, je vis les problématiques que tous les citoyens vivent comme l’école, la viabilité, les transports publics et la voirie. J’avais envie de contribuer à la vie de la ville même si je suis « étrangère », ajoute celle qui partage également les valeurs du maire élu depuis 5 ans, comme la solidarité, l’entraide et le respect de la personne. Tout ce que propose le maire sortant dans son programme s’articule autour de la personne », ajoute t-elle. 

Le parti du maire a plusieurs ambitions parmi lesquelles « se battre pour plus d’espaces verts et des pistes cyclables, garantir une plus grande sécurité des florentins, limiter les effets du tourisme de masse, soutenir une vie culturelle et économique », énumère Gaëlle Barré. 

Pas d’extrême-droite à Florence

Sa candidature n’est pas non plus étrangère à la dynamique politique nationale italienne et européenne.

« Actuellement, on est face à une extrême-droite en Italie qui a fait alliance avec le Mouvement 5 étoiles. Il faut absolument que Florence reste entre les mains du maire actuel, qui est l’exemple même de la bonne gestion. Il y a une menace réelle qui existe! Nous devons nous engager pour pouvoir empêcher l’arrivée de l’extrême droite à Florence » ,  conclut Gaëlle Barré. 

Elle estime que son expérience de 5 ans comme conseillère consulaire pourra l’aider dans son travail si elle est élue comme conseillère communale, à suite du scrutin de dimanche prochain. 

Florence compte quelque 380.000 citoyens. 

vincent rochette

Vincent Rochette

Québécois vivant avec sa famille à Rome, Vincent Rochette a travaillé comme chef de pupitre et édimestre pour les journaux du plus grand groupe d'information du Québec, Québecor.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.