Mercredi 20 octobre 2021
TEST: 2283

Rencontre romaine avec des guides françaises

Par Ronan de Keranflec'h | Publié le 15/12/2020 à 10:00 | Mis à jour le 15/12/2020 à 10:00
Rencontre romaine

Les trois guides bénévoles de l'association Rencontres Romaines poursuivent leurs nombreuses visites en français malgré les conditions touristiques difficiles. Le Petit Journal a rencontré Geneviève, Ombeline et Raphaëlle.

 

L'association Rencontres Romaines naît en 1975 de la volonté d'une religieuse du couvent de la Trinité-des-Monts. L'idée est d'ouvrir à l'occasion de cette année jubilaire un lieu pour accueillir les pèlerins et les accompagner dans leur découverte de Rome. L'association est toujours fidèle à sa mission de proposer des visites pour tous. Ainsi trois jeunes bénévoles se relaient chaque année, aidés par d'autres lors des vacances. L'association n'est pas confessionnelle. Les guides ont toutefois le souci de transmettre au visiteur les clés de lecture du patrimoine religieux de Rome. Raphaëlle, Ombeline et Geneviève s'approprient sans cesse de nouvelles visites sur la quinzaine de parcours disponibles. Elles réfléchissent également à en créer de nouvelles et peuvent répondre à des demandes spéciales de certains groupes. Si les visites incluant des intérieurs ne peuvent plus se tenir, l'association propose encore de très nombreuses balades thématiques et découvertes d'églises. À année particulière, public particulier. Les touristes étant absents les français de Rome constituent une nouvelle clientèle. Quelques-uns sont devenus des fidèles et profitent de visites confidentielles ; jamais l'association n'a aussi bien porté son nom.

 

Raphaëlle s'est engagée dans l'association à la suite d'un master de lettres et d'une double licence en histoire et en lettres. Séjournant enfant à la maison d'accueil de la Trinité des Monts, elle y découvre Rencontres Romaines et rêve déjà de faire visiter Rome. Après avoir été formée la voilà maintenant dans le rôle de guide. Pour elle chaque visite est unique, de Saint-Pierre à Saint-Jean du Latran, grâce à la diversité des visiteurs qui y prennent part, des plus petits aux plus sages. Une jeune visiteuse veut déjà suivre son itinéraire, la petite fille lui disant après une visite que, plus tard, elle voudrait faire Rencontres Romaines ! Comme Raphaëlle, Ombeline se destine à l'enseignement l'an prochain, cette période à Rome est donc l'occasion de faire une pause après leurs études et de s'initier à la transmission. En effet Ombeline a reçu une formation en histoire antique, c'est donc logiquement qu'elle a eu envie de découvrir par elle-même les vestiges et de partager ses connaissances. Mais elle a rencontré à Rome l'incontournable art baroque pour lequel elle s'est prise de passion. Deux parcours proposent justement de mieux comprendre la raison d'être et les symboliques de ce style ("Baroque spectaculaire" et "Baroque Intime"). Ses visites préférées ? Les mosaïques et le forum, dont elle a étudié les époques, ainsi que le passage devant l'éléphant-obélisque du Bernin chargé de sens. Geneviève leur préfère la visite qu'elle mène autour du Caravage du fait de son goût pour la peinture. Au cours de ses études en histoire de l'art à l'Ecole du Louvre elle a tant entendu parlé de Rome et de l'Italie qu'elle a eu envie de découvrir toutes leurs richesses en vrai. Être guide lui donne l'occasion d'approfondir ses connaissances et sa capacité à transmettre le patrimoine. Quant au visiteur, l'association lui permet de rencontrer Rome, en cette période où les offres culturelles se font rares, par l'intermédiaire de bénévoles passionnées.

 

Retrouvez le programme des visites et le contact sur le site de Rencontres Romaines

Les guides sont présentes pendant les vacances de Noël

0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

COVID-19

Le green pass est dorénavant obligatoire au travail

En cette semaine d’allégement des restrictions sanitaires, qui a vu les boîtes de nuit rouvrir, une autre nouveauté fait son apparition : l’obligation du green pass au travail.noé