Dimanche 19 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BEYONDROMA - Découvrir Rome autrement

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 22/02/2017 à 23:00 | Mis à jour le 20/02/2017 à 11:47

 

 Cécile Beyondas propose de découvrir Rome avec un tout autre regard, grâce à son agence de voyage alternative, BeyondRoma ? Créateur d'émotions. Lepetitjournal.com l'a rencontrée pour qu'elle nous raconte la genèse de son projet, et qu'elle nous parle de toutes les activités originales organisées pour visiter la ville qui complètent les offres de logements, transfert et restauration. 

 

Lepetitjournal.com de Rome : Quel est ton parcours et quelles sont les raisons qui t'ont amené à Rome  ?

Cécile Beyondas : Mon parcours n'est pas classique. En France, je me suis orientée vers une licence d'Arts plastiques puis j'ai poursuivi en Bachelor Architecture d'intérieur. Mais n'étant pas très épanouie, je me suis décidée à partir pour l'Italie.

Ce pays n'était pas un choix par hasard, originaire d'une petite ville de province, La Clayette, jumelée avec Marano Equo en Italie, j'avais eu la chance de faire de nombreux échanges et de découvrir Rome. C'est donc tout naturellement que j'ai continué mes études dans cette ville à l'université La Sapienza, en scénographie.

Sous le charme, j'ai cherché un travail afin de prolonger mon séjour, et je l'ai trouvé dans une jeune agence de voyage spécialisée dans le tourisme alternatif, loin du tourisme de masse que l'on retrouve souvent. Cette expérience a été très enrichissante pour moi, j'ai retrouvé l'aspect créatif de ma formation et en même temps c'était, pour moi, plus concret que l'art en général. 

J'ai appris à aimer Rome en la connaissant de plus en plus et me suis réellement passionnée pour ce métier ; je me suis donc lancée dans l'aventure en créant mon agence de voyage, BeyondRoma. Le bouche à oreille et la fidélité de mes anciens clients m'ont permis de développer de nouveaux projets dès la fin de la première année d'activité.

LPJ  : A quel moment as-tu appris l'italien  ?

Cécile  : J'ai appris l'italien au lycée comme 3ème langue puis j'ai poursuivi à la faculté pendant 2 semestres. Mais je pense que ce qui m'a permis d'avoir un bon niveau d'italien, ce sont les échanges effectués grâce au jumelage où je me suis fait beaucoup d'amis italiens. Une fois arrivée à Rome, je me suis très vite intégrée à la communauté italienne, qui ne manquait pas de me corriger  !

LPJ  : Pourquoi avoir choisi le nom Beyond Roma  ?

Cécile  : BeyondRoma est le nom qui représentait le mieux ce que je voulais signifier  : Un voyage qui va au-delà de ce que l'on peut s'imaginer de Rome. Et en même temps, c'est un jeu de mot avec mon deuxième nom, Beyondas.

LPJ  : Parle nous de ton concept : créateur d'émotion.

Cécile  : Pour moi un voyage, ce n'est pas juste visiter un monument, manger un plat ou se balader, c'est plutôt toutes les émotions qui découlent de ces expériences.

Donc créateur d'émotion permet de faire comprendre à mes clients que je ne crée pas seulement un voyage au niveau logistique, j'aide les personnes qui visitent Rome à ressentir l'âme de cette ville.  

LPJ  : Comment as-tu créé ton site internet  ?

Cécile  : Pour cela, j'ai fait appel à un professionnel du crowdfunding, Kiss Kiss Bank Bank.

Le concept m'a tout de suite séduit car, au-delà du fait de faire participer mes proches à mon aventure, cela m'a permis de mieux faire comprendre le principe de Beyond Roma et de gagner en notoriété. De plus cette collecte m'a donné un coup de pouce financier.

LPJ : Quels sont les produits atypiques que tu proposes pour visiter Rome  ?

Cécile : Le plus attractif est la chasse aux trésors sur-mesure, c'est un jeu de piste où les participants cherchent des lieux et des monuments dans Rome. Au-delà du jeu, il a un coté participatif car il faut s'orienter soi-même, demander son chemin et du coup échanger avec la population locale. En arrivant sur le lieu, les participants sont incités à observer des détails, à se poser des questions sur les monuments et à comprendre toute l'histoire liée au lieu.

Beyond Roma propose deux types de chasse aux trésors, la première pour les particuliers et la seconde pour les entreprises.

Celle consacrée aux particuliers propose à la fin de la chasse aux trésorsun recueil de tous les secrets, légendes, anecdotes des lieux visités. un parcours qui se fait en tout indépendance avec les réponses sous forme de recueil de tous les secrets, légendes, anecdotes des lieux visités.

Pour les entreprises, le principe est le même mais sous forme de concours entre différentes équipes. Ce principe les attire énormément, qui l'utilisent pour des team buildings.

Le circuit le plus séduisant est celui du centre historique, car on peut tout faire à pied et il foisonne de monuments. Ce n'est pas pour rien qu'on dit que Rome est un musée à ciel ouvert !

LPJ: Peux-tu nous parler de quelques autres produits  ?

Cécile : Un autre produit très atypique est le soft rafting sur le Tibre, outre l'aspect sportif cela permet de découvrir les monuments sous autre un angle, en passant sous les ponts. Rome est la seule capitale européenne proposant cette activité.

Il y a aussi le dîner avec un chef sexy, féminin ou masculin selon la demande. Le groupe cuisine avec le chef un repas typiquement romain de l'antipasto au dessert. Je travaille pour ce produit avec une agence spécialisée dans l'organisation d'enterrements de vie de jeune fille et de garçon dans toute l'Europe. > Je préfère ne pas préciser que je fais de la sous traitance pour cette agence.

Un autre produit phare est le tour de Rome en Ape Calessino, ce sont des véhicules à 3 roues, rénovés pour transporter plusieurs personnes, construits par Piaggio, le créateur de la Vespa. Beyond Roma propose plusieurs circuits en fonction des envies. 

Enfin, je recommande le cours de gladiateurs qui, contrairement à ce que l'on peut penser, n'est pas un attrape-touriste mais une réelle activité d'immersion dans la Rome antique. Il est encadré par des historiens et des archéologues, une équipe de passionnés, nichés dans une réserve naturelle au sud de Rome.

LPJ: Qui est ton type de clientèle?  

Cécile : Tout d'abord ce sont les particuliers, qui se sont intéressés à mon agence par le bouche à oreille ou par le biais du nouveau site.

Ensuite, les agences de voyage qui sont des intermédiaires entre les clients et moi-même pour avoir un contact spécialisé directement sur place.

Puis, les entreprises pour l'organisation de team building sur Rome. L'aspect sur-mesure des services proposés permet à Beyond Roma de se différencier des autres agences de voyages.

LPJ  : Quelles sont tes perspectives pour l'avenir  ?

Cécile : A court terme, c'est de finaliser la mise en ligne des activités sur le nouveau site internet. J'aimerais pouvoir recruter à la fin de l'année et développer l'activité sur Milan. Un autre objectif est de développer des évènements à destination des résidents de Rome, comme le yoga en plein air par exemple.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : http://www.beyondroma.com/

 

Propos recueillis par Céline Vergnac et Anne Debaillon-Vesque (Lepetitjournal.com de Rome) - Jeudi 23 février 2017.

Retrouvez tous nos articles "communauté" ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

Milan Appercu
LITTERATURE

Maurizio De Giovanni : Quand le crime passionnel laisse son empreinte

A l’approche de la parution de son dernier ouvrage, retour sur l’univers et les romans noirs de Maurizio de Giovanni, l’écrivain italien dont les ventes grimpent en flèche en France.

Sur le même sujet