TEST: 2283

Réduction des vols de Ciampino

Par Juliette Haudidier | Publié le 02/04/2021 à 07:00 | Mis à jour le 02/04/2021 à 07:00
réduction vol Rome

Le 17 mars 2021, le Tribunal Aéroportuaire Régional du Lazio (TAR) a rendu sa décision quant au recours présenté par les compagnies aériennes, Ryanair et Wizz Air. Ces dernières refusaient l’application du décret du ministère de l’Environnement visant à ramener l’aéroport dans les limites de pollution sonore prévues par la loi.

 

Cette nouvelle a été accueillie avec beaucoup de satisfaction et d’enthousiasme par les personnes vivant à proximité de la zone qui demandaient depuis des années la réduction du trafic aérien. Le Comité pour la Réduction de l’Impact Environnemental de l’Aéroport de Ciampino (CRIAAC) s’est employé à rejeter point par point la saisine des compagnies aériennes.  

 

Ce plan de réduction du bruit avait été présenté en 2015 par le groupe des Aéroports de Rome. Il comprenait notamment une série de mesures pour limiter les conséquences sonores dû au trafic aérien. Il mettait notamment en place une nouvelle procédure de décollage et prévoyait une réduction des vols commerciaux de 97 à 65 par jour. Ce plan avait été validé en décembre 2018 par le ministère de l’Environnement, déclenchant à l’époque la colère des compagnies aériennes.

 

Le TAR a déclaré que sa décision est « immédiatement applicable ». De plus, il appartient désormais aux autorités aéronautiques de mettre en œuvre concrètement ces nouvelles mesures. L’échéance donnée est celle de la conférence annuelle de l’IATA (association internationale du trafic aérien). Cette dernière a lieu en juin 2021 et traitera des questions relatives aux « slots », à savoir les droits d’atterrissages et de décollages pour le calendrier hivernal de tous les aéroports ouverts aux transports de civils. Ainsi, l’objectif de limitation des nuisances sonores devrait être atteint d’ici la fin du mois d’octobre 2021 à Ciampino.

Juliette Haudidier

Juliette Haudidier

Juliette est étudiante en 3ème année à Sciences Po Paris et effectue un stage de 4 mois au Petit Journal de Rome.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale