Jeudi 26 novembre 2020

Qui est Luca Zaia, le gouverneur le plus plébiscité d'Italie ?

Par Luca DEREEP | Publié le 28/09/2020 à 11:47 | Mis à jour le 29/09/2020 à 10:15
Luca Zaia Roma

Réélu à près de 76% président de la Vénétie lors des élections régionales du 20 et 21 Septembre, Luca Zaia intrigue et bouscule en Italie et dans les autres pays européens.

Plébiscité pour sa bonne gestion de la crise sanitaire au sein de sa région et considéré comme étant un sérieux concurrent à Matteo Salvini, Luca Zaia pourrait bien peser dans la vie politique italienne, et encore plus depuis le pourcentage de votes qu’il a recueilli aux dernières élections régionales.

Gouverneur le plus populaire de l’histoire républicaine italienne

Président de la Vénétie depuis 2010, Luca Zaia, impressionne et intrigue. Reconduit pour la présidence de la Vénétie pour un troisième mandat, il est désigné en 2019 comme étant le gouverneur le plus populaire d’Italie selon le sondage de « Sole 24 ». Lors des dernières élections, il était soutenu par une coalition de partis comme La Ligue, Frères d’Italie, Forza Italia ou encore Liste pour la Vénétie autonome.

Une gestion de la crise sanitaire remarquée et saluée

C’est certainement sa bonne gestion de la crise sanitaire qui peut expliquer ce score si élevé, si bien que des personnes qui votaient habituellement à gauche ou au centre-gauche ont décidé cette fois de lui faire confiance. Même si le taux de contamination de la COVID-19 et le nombre de morts à déplorer sont importants, à titre de comparaison, la Vénétie s’en est beaucoup mieux sortie que la Lombardie voisine. En effet, la politique mise en place afin d’endiguer la progression du virus a permis de briser efficacement la chaîne de contamination en menant une campagne massive de tests et d’isolement des malades et permettant dans le même temps de préserver l’hôpital régional de Padoue alors que l’hôpital de Milan s’est retrouvé débordé. Le New York Times a même reconnu la « gestion habile de la pandémie et l'introduction précoce de prélèvements de masse qui ont permis au service de santé régional de tenir le coup bien mieux que la Lombardie voisine ».

Un potentiel concurrent à Matteo Savini ?

Fédéraliste, autonomiste, Luca Zaia incarne une toute autre voie que la Ligue salvinienne, qui mise sur une stratégie d’expansion nationale. Malgré ses propos xénophobes, comme lorsqu’au début de la crise de la COVID-19 il déclare à la radio que « nous avons tous vu des chinois manger des rats vivants », il est néanmoins vu par certains comme incarnant une ligne plus centriste que la ligne dure et populiste de Salvini. Les médias européens établissent d’ailleurs un constat : celui d’un dualisme au sein de la Ligue. C’est par exemple le journal Le Monde qui lui avait consacré un article avant les élections régionales avec pour titre « Le nouveau champion de la Ligue » ou encore le journal allemand Die Welt qui écrit : « Un nouveau concurrent pour Salvini : Luca Zaia a été réélu en Vénétie avec un taux d'approbation étonnant, (atemberaubend hohen Zustimmungswert) ». Pour l’instant, même s’il demeure un fervent opposant au gouvernement de Giuseppe Conte, il affirme qu’il souhaite ne pas s’éloigner de la politique locale et continue d’affirmer qu’il n’a pas d’ambitions nationales. 

Il se pourrait donc qu’après ces élections régionales, dont la Ligue et Matteo Salvini sortent affaiblis, Luca Zaia se voit ouvrir de nouveaux horizons nationaux, en ayant cette fois le soutien des partis de centre-droit, plus modérés. Et le sondage de l’Institut Demos, publié mi-Septembre 2020 pourrait bien confirmer cette hypothèse tant sa côte de popularité est élevée : à 92%, il est l’homme politique le plus plébiscité et le plus apprécié d’Italie.

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir