Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'ITALIEN - L'art de parler avec les mains

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 02/04/2017 à 22:00 | Mis à jour le 03/04/2017 à 04:21

 

Il existe de nombreux stéréotypes sur les italiens : ils portent des lunettes de soleil en toutes circonstances ; ils sont toujours tirés à quatre épingles ; ils ne mangent que des pâtes et de la pizza? mais s'il est une habitude qui suscite le plus la curiosité des étrangers, c'est bien qu'ils parlent avec les mains, même au téléphone ! Voyons d'un peu plus près cette habitude typique du beau pays?

 

On dit souvent que, pour bien parler l'italien, il ne suffit pas de connaître le latin et ses déclinaisons. Il faut aussi savoir gesticuler. Quand on les interroge sur cette incorrigible manie, les Italiens rétorquent : « On parle comme ça, c'est dans notre ADN, c'est génétique, c'est comme l'art, la beauté, on a ça dans le sang ! » 

En communication, différentes études démontrent que, dans un discours, les mots n'ont pas la plus grande importance. Ils comptent en fait environ pour 7%. D'autres facteurs entrent en ligne de compte pouvant confirmer ou au contraire démentir le sens des paroles prononcées. Il s'agit du physique, c'est-à-dire de la façon dont on se présente, de la posture et bien sûr de la gestuelle, chère à nos voisins Italiens.

 

Un petit avant-goût avec ce reportage de France 2 :

 

De nombreuses études

Au cours des siècles, la gestuelle italienne a fait l'objet de nombreuses études. 

En 1832, le chanoine Andrea de Jorio publie La mimica degli antichi investigate nel gestire napoletano, (la mimique des Anciens  et le geste napolitain). Cette ?uvre qui compte 380 pages dont 19 pages d'illustration est la première ?uvre étudiant la gestuelle napolitaine et reste LA référence en la matière.

Version numérique disponible sur http://books.google.it 

Andrea de Jorio part de la constatation que « la langue du bas peuple est double : avec les mots et les gestes. Ceux-ci sont plein de grâce et de philosophie mis ensemble et il est surprenant de voir comment deux personnes distantes, malgré le tumulte des rues les plus peuplées de Naples, se parlent et se comprennent parfaitement ». Les observations minutieuses de Jorio décrivent la façon dont les gestes sont utilisés dans la vie quotidienne et comme ils font partie d'un rapport d'interaction partagé.

En 1958, c'est le tour de Bruno Munari, convaincu que les gestes de communication napolitains peuvent être correctement étendus à l'ensemble de la nation italienne. Il compile un supplément au dictionnaire italien dans lequel il examine les différentes façons de s'exprimer sans parler, non seulement avec les mains, mais aussi avec l'expression du visage et les attitudes de la personne toute entière. Ce petit manuel est disponible en librairie aux éditions Corraini.

On peut le dire, la gestuelle italienne est une langue à part entière et elle est très à la mode à l'étranger, surtout  depuis que le réalisateur sicilien Luca Vullo a réalisé en 2011 un court métrage La voce del corpo qui affronte le thème de la communication non-verbale. Ce film documentaire raconte l'incroyable capacité du peuple sicilien de communiquer avec les gestes. Selon Vullo, la communication gestuelle n'est pas folklorique, mais bien culturelle. Le film a remporté un franc succès et est diffusé au cours des ateliers sur les gestes dans les universités anglaises. 

Un petit extrait ici :

 

La gestuelle italienne est particulièrement expressive et exhaustive, comme en témoigne le travail d'Isabella Poggi, professeur de psychologie à l'université de Roma III, qui a recensé pas moins de 250 gestes utilisés quotidiennement. Son livre Le Parole del Corpo est un véritable lexique des gestes, regards et touchers. L'auteure non seulement étudie ces signaux individuellement, mais montre également comment ils interagissent dans tout acte de communication. 

Comment expliquer cette pratique ?

Un article du New York Times, publié en 2013, expose les deux grandes théories sur la question.

Pour certains, ces gestes seraient apparus entre le 14ème et le 19ème siècle à l'époque où l'Italie était constamment occupée par des populations étrangères comme les Autrichiens, les Français et les Espagnols. La gestuelle aurait alors constitué une sorte de code secret empêchant l'envahisseur de déchiffrer les propos des Italiens.

"Les Italiens ont souvent été envahis. Ils ont trouvé une façon de communiquer un peu clandestine qui pouvait être utilisée sans être comprise par les occupants", explique Isabella Poggi. 

Mais pour d'autres, tel Adam Kenton, directeur de la revue Gesture, ces gestes trouveraient leur origine dans les villes surpeuplées comme Naples au sein desquelles la population aurait ressenti le besoin d'inventer un langage spécifique utilisant tout leur corps afin d'attirer l'attention sur eux. 

Petit lexique de base?

Alors si, vous aussi, vous voulez apprendre l'art de communiquer avec les mains, comme un vrai Italien, voici pour vous un petit lexique de base pour bien commencer? 

Rien

 

Ces deux-là s'entendent bien !

 

Avoir peur

  

Ne t'inquiète pas, je m'en charge

 

Je ne sais pas / Ce n'est pas moi

   

Cela m'est égal

 

Va-t-en !

 

Mais qu'est-ce-que tu dis !

 

Quelqu'un parle trop

  

Véronique Mignot-Bari (Lepetitjournal.com de Rome) - Lundi 3 avril 2017.

Retrouvez tous nos articles société ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rome

Des restaurants végétariens incontournables à Rome

Rome est mondialement connue pour sa cuisine authentique et savoureuse ; culturelle, la gastronomie italienne sait toutefois rester à la mode.

Sur le même sujet