TEST: 2283

Fermeture du Disney Store à Rome

Par Roxane Garoscio | Publié le 01/06/2021 à 07:00 | Mis à jour le 01/06/2021 à 07:00
Photo : © Il Corriere della Città
Vitrine d'un magasin

La nouvelle est tombée la semaine dernière, l’ensemble des quatorze points de vente Disney Store en Italie seront définitivement fermés. Les trois magasins présents à Rome, via del Corso, Porta di Roma et Romaest, vont dès lors disparaître. Une décision vivement contestée par les employés des magasins puisque pas moins de 233 salariés, dont 51 au cœur de la capitale, perdront leur emploi.

 

L’appel des syndicats

De nombreuses manifestations ont été organisées par les employés ainsi que les syndicats, notamment ce samedi 29 mai. Devant les vitrines des magasins, ils ont exprimé leur mécontentement et désarroi, en effet pas moins de 51 personnes sont touchées par cette fermeture. Pris au dépourvu, les salariés décrivent cette situation comme étant « terrible et inattendue ». Une liquidation qui a donc été confirmée le 19 mai, vraisemblablement sans appel possible. Franco Ciccolini du Fisasacat-CISL de Roma et Rieti a confié auprès du journal Roma Today son incompréhension :

 

« Personne ne s'attendait à une telle chose, nous n'aurions jamais imaginé que le Disney Store quitterait l'Italie, laissant plus de 230 travailleurs employés dans les 14 magasins du pays dans la rue. C'est un vrai coup. Au cours des mois précédents, on ne parlait absolument pas de fermetures et de crises commerciales, aussi parce que nous comprenons que l'entreprise, malgré les difficultés liées à la pandémie, a réalisé un chiffre d'affaires ».

 

Une grève annoncée

Un certain nombre de grèves de la part des salariés ont fait suite à l’annonce de la fermeture totale et définitive des Disney Store. Des grèves qui sont soutenues et organisées par les groupes de syndicats de Filcams Cgil, Fisascat Cisl e Uiltucs :

 

« Les travailleurs de Disney Store Italie ne renoncent pas à la fermeture des magasins et demandent des solutions visant à préserver les niveaux d'emploi. Ce n'est certainement pas une situation facile, compte tenu de la cession de l'ensemble du périmètre de vente face à un investissement de l'entreprise entièrement tourné vers le canal e-commerce. Nous essaierons de nous engager dans la voie de l'attribution des permis, de définir un accord sur l'incitation à l'exode volontaire et d'activer des politiques actives visant à la délocalisation des travailleurs. »

Photo profil PJ Roxane

Roxane Garoscio

Secrétaire de rédaction du Petit Journal, Roxane est passionnée par la littérature et l'écriture. Curieuse, investie et attentive, elle s'intéresse principalement aux sujets de société, à l'actualité et la culture.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale