TEST: 2283

Décret de Noël : les nouvelles règles annoncées par Giuseppe Conte

Par Luca DEREEP | Publié le 03/12/2020 à 21:30 | Mis à jour le 04/12/2020 à 13:18
Décret Covid 19 Italie

Afin d’éviter une nouvelle vague dévastatrice de la pandémie de COVID-19, le gouvernement italien n’a cessé de répéter ces dernières semaines que les fêtes de Noël se devront d’être « sobres ». Le décret, détaillé par Giuseppe Conte lors d’une conférence en direct ce Jeudi 3 Décembre, met en place de nouvelles réglementations.

 

Le ministre de la santé Roberto Speranza prévenait déjà lors des débats sur le futur décret encadrant les festivités de Noël : « Sans mesures rigoureuses pendant les festivités, nous nous retrouverons en février avec une troisième vague pire que la seconde ».

 

  • Interdiction des déplacements entre les régions du 21 Décembre au 6 Janvier : Comme attendue, cette mesure s’appliquera à partir du 21 Décembre et concerne tous les déplacements. Des exceptions seront bien évidemment faites notamment pour des raisons de travail ou de santé.

 

  • Interdiction des déplacements entre les municipalités les 25, 26 Décembre 2020 et le 1er Janvier 2021 : Autre mesure, c’est l’interdiction de déplacement entre les municipalités à Noël ainsi qu’au Nouvel An. Le décret précise : « Les 25 et 26 décembre 2020 et le 1er janvier 2021, il est interdit de circuler entre les communes, sauf pour les déplacements motivés par des besoins professionnels avérés ou des situations de nécessité ou pour des raisons de santé. […] Il est en tout cas permis de retourner à sa résidence, son domicile ou son habitation ». De plus, les restaurants dans les hôtels seront contraints de fermer le soir du Nouvel An, les clients seront eux servis directement dans leur chambre.

 

Néanmoins, il sera toujours possible de se rendre auprès des personnes âgées qui ont besoin d'assistance, étant donné que ce sont des raisons de santé qui permettent toujours de voyager, et « pour des situations de besoin ».

 

  • Fermeture des bars et restaurants fermés à 18h : Même s’ils pourront rester ouverts pour le déjeuner, dans la limite de quatre couverts, les bars et restaurants devront fermer leurs portes à partir de 18h, comme c’est déjà le cas dans les régions classées en « jaune ». Pour les régions classées en rouge ou en orange, les bars et restaurants ne pourront proposer leurs services à emporter de 5h à 22h.

 

  • Quarantaine pour ceux qui arrivent de l’étranger : À partir du 21 décembre et ce jusqu’au 6 Janvier, une quarantaine sera déclenchée pour les personnes revenant de l'étranger. Une mesure conçue spécialement pour ceux qui veulent aller skier en Suisse, qui a gardé les pistes ouvertes, ou dans des pays de l'UE comme la Slovénie.

 

  • Couvre-feu de 22h à 5h du matin : le couvre-feu reste fixé à 22h pour les régions classées en jaune même pour les 24 et 31 Décembre.

 

  • Un couvre-feu exceptionnellement allongé de 22h jusqu’à 7h du matin le 31 Décembre.

 

  • Les messes de Noël commenceront à 20h afin de respecter le couvre-feu

 

  • Le 7 Janvier, au moins 75% des lycéens de retour en classe et retour des cours en présentiel pour l’enseignement secondaire (universités).

 

  • Du 4 Décembre au 6 Janvier, la fermeture des magasins est décalée à 21h afin de prolonger les achats de Noël

 

  • Fermeture des remontées mécaniques jusqu’au 6 Janvier et suspension de toutes les croisières : Cette année les vacances à la neige seront bouleversées. Le gouvernement a l'intention de ne pas autoriser l'ouverture des remontées mécaniques en raison du risque de rassemblement. De plus toutes les croisières au départ, en escale ou à l'arrivée dans les ports italiens sont suspendues.
Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale