Festival du film de la Villa Médicis : son jury et les films en compétition

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 30/08/2022 à 17:14 | Mis à jour le 30/08/2022 à 17:23
Photo : © M3 Studio
Projection de film en plein air durant le FESTIVAL Du FILM de la VILLA MEDICI

Du 14 au 18 septembre se tiendra la deuxième édition du festival du film de la Villa Médicis. Au programme : 14 films en compétition internationale, des rencontres et des événements.

 

Pour une rentrée cinématographique, la Villa Médicis prévoit cinq jours de fête avec trois salles de cinéma dont une à ciel ouvert. Ayant accueilli plus de 3.000 personnes pour sa première édition, le festival du film romain renouvelle l’expérience en proposant à son public, de nouveau, trois pôles : la compétition internationale, les soirées de la Piazzale et les « Focus ». Artistes, réalisateurs et penseurs de tous les continents se donnent rendez-vous à l’Académie de France à Rome du 14 au 18 septembre pour célébrer la vitalité des pratiques cinématographiques contemporaines, à travers une sélection de films d’auteur, cinéma d’essai, fictions et documentaires, qui se distinguent par l’originalité de leur sujet et de leur forme.

Dévoilée le 24 août, la sélection des14 films en compétition internationale ne présente que des œuvres réalisées entre 2021 et 2022.
Parmi elles, MOUNE Ô de Maxime Jean-Baptiste, les figurants d’un film sur la colonisation de la Guyane revendiquent l'image de leur peuple absent de l'imaginaire français ; dans MANGROVE SCHOOL de Filipa César et Sónia Vaz Borges, des écoliers de la guérilla rangent cahiers et crayons dans les mangroves de Guinée-Bissau.
Après L’estate di Giacomo et I tempi felici, Alessandro Comodin continue de travailler sur le territoire de son village situé à la frontière entre le Frioul et la Vénétie, avec le portrait d'un policier rêveur et loufoque, GIGI LA LEGGE, son oncle, qui dissipe les clichés plus durs sur le Nord et le Sud de l'Italie.
Avec SAINT OMER, sa première fiction, la documentariste Alice Diop met en scène l'histoire d'une mère infanticide. Ce va-et-vient entre la parole et l'ouïe révélera les blessures politiques de la société française.

Les projections ont lieu en journée, en présence des réalisateurs, dans la salle de cinéma ainsi que dans le Grand Salon.

 

Un jury hétérogène

Pour l’événement, le Festival de la Villa Médicis s’est doté d’un jury composé de trois personnalités issues de milieux artistiques variés : le cinéma, les arts visuels et la littérature. Le premier membre sera la réalisatrice française Marie Losier. Grâce à ses œuvres, elle se démarque en réalisant des portraits avant-gardistes, intimes et poétiques d’artistes comme Alan Vega, Guy Maddin ou encore April March.

Elle sera accompagnée du réalisateur Pietro Marcello. Auteur de plusieurs documentaires et ayant remporté le prix du meilleur film au 27ème festival de Turin, il est adepte de montrer la réalité du monde et la vie des artistes à travers des longs métrages.

Le troisième membre est l’écrivain français Sylvain Prudhomme. Après avoir rédigé des romans mais aussi des reportages, il a reçu en 2019 le prix Femina pour son récit Par les routes. Il entremêle, avec brio, documentaire et fiction dans ses oeuvres.

 

Des animations variés

Si les jurés devront récompenser les films en lice pour la compétition internationale, le festival propose également des « masterclass ». Pour la première édition, c’était Edgar Morin et Béla Tarr qui en étaient chargés. Cette année, il s’agit de Marie Losier et Pietro Marcello.

Des invités ont été conviés pour l’occasion, notamment l’artiste et réalisatrice italienne Rosa Barba qui viendra présenter son travail, entremêlant cinéma et art contemporain. A ne pas manquer par ailleurs, des tables rondes qui clôtureront la programmation du festival pour favoriser la diversité et la visibilité des pratiques cinématographiques.

Suzanne Zeller

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale