Mardi 23 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une croissance des salaires ralentie en Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 15/05/2018 à 00:15 | Mis à jour le 15/05/2018 à 09:32
Photo : pxhere
salaire italie

En 2017, la croissance des salaires a été limitée en Italie, marquée par une faible augmentation de 0,2%, soit inférieure à celle de l’inflation. Avec sans surprise une nette différence entre le Nord et le Sud de la Botte.

A quels salaires faut-il s’attendre en Italie ? En 2017, ils étaient pratiquement équivalents à ceux de l’année précédente, selon l’observatoire JobPricing qui note une croissance limitée de 0,2%, contre 2,1% en 2016. Et avec une inflation de +1,2% l’année dernière, cela pourrait être un problème pour le portefeuille des familles italiennes.

La nouvelle édition du Salary Outlook réalisé par l’Observatoire Jobpricing note qu’un travailleur salarié en Italie a perçu en 2017 un salaire brut annuel de 29.380 euros en moyenne. Et les différences sont évidemment conséquentes selon la catégorie professionnelle : un dirigeant gagne en moyenne 101.821 euros bruts par an, un cadre presque deux fois mois avec 54.021 euros, un employé 30.814 euros et 24.865 euros pour un ouvrier.
Mais la fourchette s’amenuise après le passage des impôts. Sur 13 mensualités de salaire, un ouvrier gagne en moyenne 1.475 euros nets par mois, un employé 1.681 euros, un cadre 2.625 euros et un dirigeant 4.562 euros.
L’Observatoire relève que « la taxation italienne fait que les salaires des travailleurs salariés, considérés au net de la taxation, portent l’Italie en queue du classement des grands pays de la zone euro ».


Différences salariales Nord-Sud
Au niveau géographique, sans surprise, c’est au Nord de la Botte que les salaires sont les plus élevés. Les travailleurs y gagnent 7,1% de plus qu’au Centre de l’Italie et surtout 17,3% de plus que dans le Sud et dans les îles, précise l’observatoire. Et la Lombardie prend la première du podium avec un salaire moyen proche de 32.000 euros brut annuel, contre 24.500 en Calabre.


Disparité homme-femme réduite
La différence de salaire entre les femmes et les hommes (à la faveur de ces derniers) est en moyenne de 2.900 euros par an, soit un fossé de 10,4%, selon l’observatoire JobPricing. Pour autant, bonne nouvelle pour les femmes : la différence était de 12,7% en 2016…

*L’observatoire Jobprincing se base sur 400.000 profils de travailleurs dans le secteur privé en Italie, avec des données recueillies entre 2014 et 2017.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir