Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La zone de l’Expo 2015 accueillera la « ville du futur »

Par Emmanuelle Révillion | Publié le 29/11/2017 à 13:02 | Mis à jour le 29/11/2017 à 13:11
Photo : L’ancien pavillon italien accueillera le centre de recherche Human Technopole / Flickr
Italie_Expo

La technologie, les sciences, le savoir et le respect de l’environnement sont au cœur du projet de rénovation de l’espace occupé il y a deux ans par l’Exposition universelle.

La « Ville du futur » : c’est le nom du projet de rénovation urbaine – enfin - choisi par Arexpo pour donner une seconde vie à la zone de l’Expo 2015. Un projet signé par l’entreprise australienne LendLease et le cabinet d’architecte Carlo Ratti Associati. Le terrain, situé au nord-ouest de la capitale lombarde, dans les municipalités de Rho et Pero, deviendra un véritable pôle technologique, scientifique et universitaire.

Aussi, les facultés scientifiques de l’université Statale de Milan s’installeront dans la zone. Le Palazzo d’Italie, pavillon italien durant l’Expo, accueillera le centre de recherche Human Technopole. Les chercheurs commenceront à s’installer progressivement dès le mois de décembre.

D’autres entreprises, notamment pharmaceutiques, comptent faire partie du paysage. Pour l’instant, environ 50 sociétés ont manifesté leur intérêt à transférer leurs activités dans cette zone. LendLease doit encore décider de l’attribution des espaces.

Une véritable vie de quartier

L’aire de l’Exposition universelle ne sera pas seulement transformée en un lieu d’étude et de travail. LendLease et le cabinet Ratti comptent en faire un véritable espace de vie autonome. C’est pourquoi 33.000 m² seront réservés à la construction de logements sociaux. A la clé également, les loisirs, avec l’aménagement de terrains de sport. Pour les questions de santé, l’hôpital Galeazzi de Milan s’installera dans la zone.

La construction d’une « ville verte » se trouve également au cœur du projet. Cela avec la plantation de 3.000 nouveaux arbres et l’installation de nombreux espaces verts. Des voitures électriques seront laissées en libre-disposition pour qui vit et travaille dans les alentours.  

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet