L’Italie renforce les congés parentaux

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 29/06/2022 à 16:01 | Mis à jour le 29/06/2022 à 17:08
Photo : Image par Stephanie Pratt de Pixabay
père et mère allongés avec leur bébé

L’Italie s’aligne sur les directives européennes en matière d’équilibre vie privée et professionnelle, apportant plusieurs nouveautés aux congés parentaux afin de les renforcer. Durée, fonctionnement, montant... ce qu'il y a à savoir.

 

Du nouveau pour les congés parentaux en Italie. Le gouvernement italien a approuvé deux décrets la semaine dernière en conseil des ministres, renforçant les congés des jeunes parents afin d’améliorer l’équilibre vie privée-vie professionnelle, conformément aux directives européennes.

 

Les nouveautés sur les congés parentaux en Italie

Pour les salariés, le congé parental indemnisé passe de six à neuf mois. Ils peuvent être utilisés jusqu'à l'âge de 12 ans de l'enfant, et non plus jusqu'à l'âge de 6 ans. Le montant ne change pas (30 % du salaire), mais chaque parent a droit à trois mois, non transférables, pour une période totale de six mois, auxquels s’ajoutent trois autres mois transférables entre le père et la mère et qui peuvent être utilisés alternativement entre eux. Le congé parental s'étend jusqu'à 11 mois pour le parent isolé.

Pour les indépendants et les professions libérales, le droit aux indemnités journalières est prolongé en cas de grossesse à risque jusqu'à deux mois avant l'accouchement. A l’heure actuelle, les mères de cette catégorie ont droit à l'allocation de maternité pour une période allant de deux mois avant à trois mois après la date de naissance. Le montant est de 80 % des cinq douzièmes des revenus professionnels déclarés au fisc pour les femmes professionnelles et de 80 % du salaire minimum journalier des ouvriers agricoles pour les femmes exerçant une activité indépendante.

 

Congé paternité obligatoire de 10 jours en Italie

Le congé paternité obligatoire de 10 jours devient structurel. Le père peut les utiliser à compter des deux mois précédant la naissance de l’enfant et jusqu'aux cinq jours suivants.
Afin de garantir le droit des pères, le décret a établi des sanctions pour les employeurs qui entravent l'utilisation du congé de paternité obligatoire.

Autre nouveauté : des avantages seront attribués aux employeurs publics et privés qui concluent des accords donnant la priorité d'accès au télétravail pour les travailleurs ayant des enfants jusqu'à 12 ans ou sans limite d'âge en cas de handicap.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale