Plastique en Méditerranée : l’Italie est un des plus gros pollueurs

Par Chloris Ploegaerts | Publié le 01/11/2020 à 21:11 | Mis à jour le 01/11/2020 à 21:17
pollution plastique italie

L’Italie fait partie des pays qui déversent le plus de plastique en mer Méditerranée, avec 34 000 tonnes de déchets rejetés par an. Le dernier rapport de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) lance l’alerte.

C’est un record peu reluisant battu par l’Italie, qui se hisse dans le trio de tête des pays déversant le plus de plastique en mer Méditerranée. La Péninsule est responsable de 34 000 des 229 000 tonnes de déchets retrouvées chaque année dans les eaux de la Grande bleue. Ce qui en fait le deuxième plus gros pollueur après l’Egypte et avant la Turquie, les trois pays jetant à eux seuls plus de la moitié du plastique échoué en mer.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), à l’origine de ces chiffres réalisés dans 33 pays du bassin méditerranéen, donne deux principales explications. D’une part la mauvaise gestion des déchets, notamment à Rome, qui figure parmi les villes méditerranéennes les plus polluantes du classement établi par l’organisation. Et d’autre part, la forte densité de population vivant sur les côtes, où sont abandonnés 35% des macroplastiques. Ces derniers constituent 94% de la pollution plastique totale en Méditerranée.

Selon l’ONG, une collecte et un tri plus scrupuleux suffirait à réduire les flux de plastique en mer de 50 000 tonnes par an. En cas de statu quo, cette quantité augmenterait en revanche de 500 000 tonnes par an d’ici 2040.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale